Top sites

Météo et Période


Nous sommes actuellement en Octobre de l'année de grâce 417. On croyait l'été terminé mais la météo est bien trompeuse, on est face à un véritable été indien dont la sécheresse commence à faire des ravages à Mearian et Akantha, tandis que Nueva et Ellgard sont balayées d'ouragans destructeurs... Les Dieux seraient-ils en colère?

Intrigue en cours

• Les batailles rangées entre Ellgard et Mearian ont cessé pour le moment, un équilibre fragile s'étant crée avec la promesse d'une rencontre de leurs dirigants bientôt.

• La guerre civile en Ellgard fait toujours rage mais la Résistance semble acculée.. Va-elle s'effondrer ou en ressortira-elle plus forte que jamais?

• La rumeur court que l'Immortel serait revenu parmi nous et que les Mages Noirs auraient commencé à se rassembler aux quatre coins du globe...

• Les officiels sont de plus en plus agités, alors que se profile ce qui semble être une rencontre diplomatique entre Ellgard et Akhanta. Aucune vraie annonce n’a été faite, mais les bruits de couloir sont ce qu’ils sont, et la Cour ne se prépare pas ainsi pour les invités lambda. Il semblerait que toutes les factions d’importance soient en effervescence, mais pas tous dans le même but…
Events du forum

prédéfinis

membres du mois

Partenaires

©linus pour Epicode
En bref
Lost Kingdom



 

 :: NUEVA :: La Capitale - Lelanaserine, cité des sages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
De la Lune et des Astres [PV Osael]
avatar
Conseil des Sages

Race : Dryade - elfe sylvestre
Âge : 70 ans
Avis sur la nation : Dernière nation libre de toute corruption (du moins selon l'avis peu impartial d'Achillée), Nueva doit être préservée à tout prix. La dryade donnerait sa vie pour sa nation.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Sep - 15:38
Madame... Treflaën dansait nerveusement d'une jambe à l'autre. Achillée, perdue dans l'écriture d'un parchemin, ne donna nul signe d'une quelconque écoute. Entourée d'une montagne métaphorique de connaissances, de livres et autres savoirs anciens, la dryade traçait avec grande attention ses lettres d'une finesse rigoureuse. Trèfle, à qui la tâche d'apprenti et d'assistant rendait la vie décidément difficile, se permit d'insister.

Madame, nous avons un rendez-vous... Aster, allongé de tout son long à côté de la chaise de la dryade, poussa un petit aboiement moqueur qui fit sursauter le jeune elfe. Achillée releva distraitement les yeux de son travail, l'air aussi perdue que si elle venait de se réveiller. Elle cligna rapidement des paupières, prenant conscience de la présence de son apprenti.

Que fais-tu là ? le questionna-t-elle d'une voix surprise, à la limite de l'agacement. Il lui semblait avoir prévenu de son isolement pour la journée. Trèfle, plus mal à l'aise que jamais, bredouilla une réponse.
L'Archmagister Orion, madame... Achillée se redressa subitement.
Quelle heure est-il ? demanda-t-elle, soudainement alarmée, ses parchemins oubliés.

L'elfe se tordit nerveusement les mains tandis que son mentor rassemblait ses documents dans une précipitation qui ne lui ressemblait guère. Au coin de la salle isolée de l'Académie, une fenêtre laissait apercevoir le ciel qui s'assombrissait à vue d’œil. Tu aurais pu me prévenir, reprocha la dryade à son Esprit-Loup, qui lui retourna un sourire lupin dévoilant sa dentition impressionnante. Je n'aime pas ces ailés se contenta-t-il de répondre avec un certain dédain. Achillée était certaine que s'il avait été humain, il aurait accompagné sa remarque d'un haussement d'épaules. Il n'y avait de toute façon pas grand monde qu'Aster appréciait. La dryade n'avait cependant pas le temps de se questionner davantage sur l'aversion de son compagnon. Elle ne voulait pas frôler l'incident diplomatique en étant en retard, quand bien même son rôle de Sage permettait l'indulgence de ses interlocuteurs.

Mais Achillée avait du mal à penser comme l'une des dirigeantes de Nueva - après tout, cela était encore bien récent... La preuve étant qu'elle s'était elle-même portée volontaire pour tenir lieu d'hôte à leur visiteur de l'Ordre des Astres, quand bien même cela ne faisait pas partie de ses fonctions, pourtant nombreuses. La dryade était curieuse d'avoir des nouvelles du monde extérieur et espérait secrètement que l'Archmagister se montrerait suffisamment bavard pour qu'elle puisse y glaner quelques informations utiles. Il était bien rare que la nation accueille un représentant des Seraph et de Maerian de façon plus générale : leur relation n'étaient pas ce qu'il se faisait de plus cordiale, après tout... Fort heureusement, Achillée était épaulée d'un assistant zélé, ce qui lui permit d'arriver dans les temps au point de rendez-vous : les porte de la Capitale de Nueva, Lelanaserine.

La visite de l'Archmaster n'étant pas officielle, nulle cérémonie ne fut investie dans son arrivée et son accueil fut fait de façon extrêmement sobre, en la personne d'Achillée et de quelques assistants volontaires. Cela le changerait, bien sûr, de Maerian et de ses parades grandiloquentes en l'honneur de leurs Nouveaux Dieux, mais la dryade espérait qu'il n'y verrait pas là un signe de faiblesse : juste une meilleure utilisation de leurs ressources. Vêtue d'une toge de tissu sobre et secondée par la présence fantomatique de son Loup-Esprit, Achillée n'en resplendissait pas moins d'une certaine autorité - il aurait été improbable de la confondre avec une simple diplomate. Sa grâce sereine et la sagesse accumulée aux fils des années se lisait dans son regard et dans sa posture, tandis qu'Aster, étalage bien involontaire de sa puissance, braquait un regard énigmatique en direction du point de rencontre désigné.


_________________



Achillée murmure en burlywood,
Aster gronde en darkgrey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Ange
Âge : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Sep - 19:00

--

Assis seul dans son bureau, Orion lisait un texte sur les stratégies d’attaques pendant les guerres. Un livre très intéressant. Son regard prit entre les lignes, jusqu’au moment où son second toqua à la porte.

« -Quoi ?
-Excusez-moi de vous déranger Monsieur, je vous apporte une lettre de sa Majesté Vorticera.
-Entre. »

Léon, le second, ouvrit la porte et s’approcha du bureau d’Orion. Il déposa la lettre sur l’office et recula d’un pas. L’Archmagister ne prit pas le temps de lever son regard sur son second et s’empara de la lettre sans s’arrêter de lire son livre. Il cassa le sceau et ouvrit la lettre :

----------
«Orion, je voudrais que tu ailles à Nueva pour mener ton enquête sur la nation. J’aimerai que tu me fasses un retour sur ce qu’il s'y passe, que ce soit au niveau de la religion, mais aussi militairement parlant et toutes informations que tu pourras récupérer. Tu as toutes les cartes en main pour mener ton enquête. Attention cependant à ne pas créer de discorde entre nos nations. Sur place, ton hôtesse sera la Sage Quintus. Que la bénédiction des Seraphs t’accompagne.

Jorgën Vorticera.
»
----------

« -Léon, cet après-midi je te laisse la gestion des documents. S’il y a quoique ce soit, réfère-toi aux Archmagisters en leurs disant que tu viens de ma part.
-Oui Monsieur. Dois-je appeler quelqu’un pour qu’il vous accompagne ?
-Est-ce que je te l’ai demandé ?
-Non Monsieur, excusez-moi. »

L’Ange se leva de son siège et se dirigea vers la sortie. « -J’espère qu’ils ne vont pas me casser les pieds », pensait-il. Il déploya ses ailes et prit son envol avec comme destination Nueva. Il survola ainsi Fhaedren et une fois arrivé à Nueva, il atterrit à l’entrée de la capitale. Son arrivée n’était pas la plus discrète et beaucoup de personnes l’avaient reconnu : un Ange de deux mètres qui ne montrait pas son visage, ça ne pouvait être que l’Archmagister Orion.

Une petite attente de quelques minutes et voilà qu’il aperçoit au loin une compagnie qui s’approchait. Une femme vêtue d’une toge sobre accompagnée de ce qui semblait être des secrétaires et d’un loup fantomatique. Quel accueil. Osael enclencha le pas pour arriver face à elle. Petite, certes, mais qui avait un on-ne-sait-quoi qui démontrait une puissance. Du haut de son deux mètres, Orion ouvrit la conversation :

« -Je suis l’Archmagister Orion, je suis ici pour rencontrer la Sage Quintus. Est-ce bien vous ? »

Osael savait très bien que c’était elle, son regard en disait long, mais les présentations devaient être faites, une sorte de rituel que les hauts placés se devaient de respecter lors de face à face pour la première fois. Il ne pensait pas que ce genre de rendez-vous nécessitait autant de monde.

« -Puis-je me permettre, Sage Quintus, mais je ne pense pas qu’il faille autant de monde pour une simple rencontre de ce genre. »

--
Feat. Achillée Viveronce

_________________
« -Agenouille-toi devant tes divinités Invité ou meurt. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Conseil des Sages

Race : Dryade - elfe sylvestre
Âge : 70 ans
Avis sur la nation : Dernière nation libre de toute corruption (du moins selon l'avis peu impartial d'Achillée), Nueva doit être préservée à tout prix. La dryade donnerait sa vie pour sa nation.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Sep - 20:38

Achillée se composa un sourire de circonstance et prit le temps d'examiner avec attention son interlocuteur. Suffisamment longtemps pour glaner l’essentielle, pas assez pour paraître impolie. Les regards se retournaient sur son passage : les nueviens n'avaient pas souvent l'habitude de croiser de tels êtres dans leurs rues. L'Archmaster était particulièrement grand pour un représentant de son espèce et son armure amplifiait l'impression de puissance qu'il projetait. Le contraste avec Achillée était notable, et la dryade fut forcée de lever le regard pour s'adresser à lui d'un air solonnel.

Archmagister Orion, je vous souhaite la bienvenue à Lelanaserine. Je suis, en effet, Achillée Viveronce, Sage Quintus de mon état. C'est un plaisir de vous accueillir.

Il était extrêmement troublant de s'adresser à quelqu'un dont on ne pouvait voir le visage. Ce fut cependant avec un enthousiasme non feint et une étincelle notable de curiosité dans les yeux qu'Achillée détaillait son interlocuteur. Elle sourit davantage à sa remarque.

Il s'agit d'élèves de notre Universités. Elle lança un coup d'oeil amical à ses accompagnateurs, qui s'étaient renfrognés au commentaire de l'ange et qui commençaient à se disperser, visiblement impressionnés par sa présence. Ne leur tenez pas rigueur de leur intérêt, c'est un défaut que beaucoup d'entre nous cultive, en ces lieux. Il n'est pas anodin d'avoir une visite telle que la votre, après tout, ajouta-t-elle sur le ton de la conversation.

Je ne l'aime pas, gronda Aster en pensées. Tu n'aimes personne, Aster, répondit laconiquement Achillée par ce même moyen. Je t'aime toi souffla-t-il mentalement, ce qui lui valu un regard surpris de la part de la dryade. Le Loup-Esprit se contenta de le lui renvoyer avec une lueur malicieuse dans les yeux. La Sage se racla la gorge et dédia son attention à l'Archmagister Orion.

Je suppose que votre visite a un but. Quel qu'il soit, je vous prierais de bien vouloir me suivre, nous serons plus à même de discuter sereinement dans un lieu moins... Ouvert, indiqua la dryade, soucieuse du confort de son invité.

Elle ouvrit la marche en direction du Tribunat, dans lequel lui était réservé quelques bureaux administratifs idéalement isolés de toutes oreilles malvenues. Alors qu'ils se mirent en marche, scrupuleusement suivis par Aster, Achillée se tourna vers l'Archmagister, hésitante.

Seriez-vous disposé à répondre à quelques questions ? demanda-t-elle. Le chemin jusqu'au Tribunat prend un certain temps et j'aimerai profiter de votre présence pour enrichir mes connaissances concernant votre espèce. Bien entendu, loin de moi l'idée de vous embarrasser avec ma curiosité, ajouta-t-elle, un peu penaude d'avoir succombé aussi rapidement à l'envie d'en savoir plus sur son hôte, mais n'en nourrissant pas moins l'espoir d'une réponse positive.

_________________



Achillée murmure en burlywood,
Aster gronde en darkgrey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Ange
Âge : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Sep - 22:26

--

Achillée Viveronce, Sage Quintus de Nueva, qui plus est une Dryade. Intéressant. Au premier abord, les politesses étaient de mises, pas de propos déplacés, ni même de gestes déplacés. Cela pouvait arriver, lorsqu’un interlocuteur en voulait à son destinataire, on pouvait s’attendre à tout. Mais deux intelligences de deux nations différentes telles que la Sage Quintus et l’Archmagister Orion, savaient qu’il y avait beaucoup en jeu pour se permettre de faire ou dire des choses déplacées l’un envers l’autre.

Elèves ? Osael en mangeait bien assez au sein de sa propre nation, il n’en avait que faire d’étudiants d’autres nations, encore plus lorsqu'ils manquaient de politesse dans ce genre. La curiosité est une qualité en soit, mais avoir de la curiosité envers l’Ange Osael était une mauvaise chose. La Sage Quintus gardait sa prestance tout en continuant sa conversation avec Orion qui écoutait attentivement chacune de ses paroles. Une information, même infime, pouvait être donnée avec de simples échanges comme ceux-là.

La Dryade semblait ailleurs pendant un instant, puis enchaina sur le but de la venue de Osael à Nueva.

« -Effectivement, ma venue concerne un sujet très... Spécifique. Je vous suis, Sage Quintus. »

Alors qu’il la suivit en direction d’un lieu plus approprié pour discuter, la jeune Dryade se retourna vers l’Ange et lui demanda si elle pouvait en savoir plus sur son espèce. Quel culot de demander ça alors qu’il venait à peine de se rencontrer. D’ailleurs que voulait-elle savoir ? Et pour quelles raisons ? Elle ne l’embarrassait pas, mais sa curiosité était mal placée. Malgré ça, il savait qu’en bloquant une conversation de ce type, il ne pourrait pas avoir des réponses à ces futures questions. Il prit sur lui et répondit d’un ton neutre :

« -Sage Quintus, je tenterai de répondre à vos questions, mais ne m’en veuillez pas si je ne réponds pas à certaines de vos questions qui pourraient me paraître trop personnelle. D’ailleurs, puis-je me permettre aussi d’en savoir un peu plus sur vous et votre espèce ? Les Dryades ne sont pas une espèce très répandues, encore moins de pouvoir rencontrer une Dryade faisant partie du Conseil des Sages de Nueva. »

Même si la conversation tournait autour des questions de curiosité, Orion ne perdait pas son temps et observait avec délicatesse les environs : les affiches, les bribes de certaines discussions, les situations, etc... Il tentait de comprendre la place de la religion dans cette nation. D’ailleurs, cette nation paraissait bien vivante. Un allié qui pourrait être de taille si l’on pouvait travailler ensemble et se comprendre religieusement parlant.

--
Feat. Achillée Viveronce

_________________
« -Agenouille-toi devant tes divinités Invité ou meurt. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Conseil des Sages

Race : Dryade - elfe sylvestre
Âge : 70 ans
Avis sur la nation : Dernière nation libre de toute corruption (du moins selon l'avis peu impartial d'Achillée), Nueva doit être préservée à tout prix. La dryade donnerait sa vie pour sa nation.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Sep - 0:52
Achillée plissa légèrement les yeux. Sa bienveillance ne l'empêchait pas d'être sensible aux jeux de pouvoir et elle se doutait que l'ange, tout comme elle, cherchait à récupérer le plus d'informations possibles. Elle pinça cependant les lèvres à sa question sur les dryades. Elles n'étaient plus qu'une centaine, un peuple survivant tant bien que mal, notamment grâce à la protection apportée par Nueva. Elles étaient, la plupart du temps, ignorées par le reste du monde, et cela était aussi bien comme cela. La Sage laissa passer quelques minutes de silence avant de prendre sa décision.

La ville s'agitait autour d'eux, en effervescence malgré l'astre céleste qui ne tarderait pas à prendre sa retraire. Un petit groupe de marchands saluèrent Achillée, qui leur rendit la politesse avec enthousiasme. L'ange pouvait bien observer, il verrait des gens heureux et une nation en bonne santé. Après quelques secondes silencieuses de plus, la dryade se tourna vers son interlocuteur.

Ça me parait honnête. Une réponse contre une réponse, déclara-t-elle, son regard bleuté braqué vers l'être ailé.

Elle espérait qu'elle n'aurait pas à le regretter. Sa curiosité rattrapa cependant bien vite sa préoccupation et elle offrit à son interlocuteur un sourire avenant.

A vous l'honneur, Archmagister.

_________________



Achillée murmure en burlywood,
Aster gronde en darkgrey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Ange
Âge : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Sep - 14:43

--

Le jour commençait à laisser place à dame nuit et malgré ça, le peuple de Nueva était toujours en forme et faisait vivre les rues de la Nation. Revenons à la conversation. Le silence de la Sage qui suivit la question de l’Ange montrait bien sa réflexion quant à la demande. Mais celle-ci accepta : du donnant donnant. Parfait. Chacun y gagnerait quelque chose. La Dryade laissa Orion débuter son questionnement. Il prit d’abord un temps pour réfléchir à ce qu’il pourrait demander.

Tellement de questions en tête : qui sont ces Dryades ? D’où viennent-ils exactement ? Ont-ils des croyances ? Oh, une question se précise dans les pensées de l’Orion. Il prit un ton neutre et demanda :

« -Combien de Dryades reste-t-il réellement dans le monde ? N’avez-vous pas peur de disparaitre totalement de la planète ? »

Malgré le poids de la question, Osael savait ce qu’il faisait et avait un objectif en tête avec cette demande spéciale. Il n'y allait pas de main morte, encore moins avec une Nation telle que Nueva. A un moment donné, le regard de l'Archmagister croisa celui du loup fantomatique qui était près d’eux. Quelle étrange bête, était-ce une magie d’invocation ? Mmm… Possible et dans cette hypothèse, cela voudrait dire que la Dryade consomme de sa puissance magique pour le tenir sous cette forme ou bien… En tout cas, elle avait réussi à toucher sa curiosité.

« -J’aimerai savoir, cet animal fantôme, est-ce là une de vos capacités ? Je ne pensais pas qu’une Dryade pouvait avoir ce genre de compétence. Une magie en rapport avec la flore aurait été plus... Logique, non ? »

Il est vrai que d’après les livres et les quelques connaissances qu’il a des Dryades, ces derniers ont généralement une magie qui a un lien avec la flore que la faune, même si les deux sont assez proches.

--
Feat. Achillée Viveronce

_________________
« -Agenouille-toi devant tes divinités Invité ou meurt. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Conseil des Sages

Race : Dryade - elfe sylvestre
Âge : 70 ans
Avis sur la nation : Dernière nation libre de toute corruption (du moins selon l'avis peu impartial d'Achillée), Nueva doit être préservée à tout prix. La dryade donnerait sa vie pour sa nation.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Sep - 16:27

Achillée s'attendait à la première question de l'ange. Après tout, les dryades étaient un peuple relativement secret et de nombreuses rumeurs couraient sur leur sujet. Elle prit cependant le temps d'une petite réflexion et décida finalement de se montrer le plus honnête possible, partant du principe que son interlocuteur en ferait de même.

Les dryades survivent en petite communauté, la plupart du temps. Le regard de la Sage se voila un instant de tristesse. Je ne saurais dire combien nous sommes à l'heure actuelle, mais cela se compte en quelques centaines à peine. L'histoire s'est montrée particulièrement cruelle avec mon peuple et je crains que les avancées technologiques ne nous achèvent, en effet. Ses yeux bleutés se fit étrangement intenses. Nueva est notre terre d'accueil, et la seule nation à suffisamment respecter et protéger la nature pour nous permettre de survivre. D'où notre dévotion. Achillée adressa à l'Archmagister un demi-sourire, quoiqu'un peu teinté d'amertume. Quiconque serait bien mal avisé de venir envahir notre terre, nous sommes certes peu, mais terriblement protectrices. Nous ne sommes pas un peuple de la guerre, mais n'hésiterons pour autant pas à sortir les armes si cela nous permet d'assurer notre survie et de défendre notre territoire.

Elle sentit Aster lui envoyer des pensées chaleureuses et sa mélancolie s'étiola un peu. Leur seul choix était d'avancer, après tout, rien ne servait de se morfondre. La nature savait elle aussi se montrer cruelle avec ses enfants, et les dryades ne seraient ni le premier ni le dernier peuple à disparaître au profit d'autres. Achillée n'en défendrait pas moins ses pairs et leur terre d'accueil jusqu'à son dernier souffle. Devenue pensive, elle oublia pendant un instant la présence de son interlocuteur, ses pas la menant de façon machinale à leur destination. La seconde question de l'ange la tira de son mutisme rêveur. Elle fut heureuse de sentir dans sa voix un intérêt qui s'était montré absent jusqu'à présent, signe d'une certaine curiosité. Elle savait que cette dernière était contagieuse et comptait en partie dessus pour pouvoir échanger avec son interlocuteur.

Aster redressa imperceptiblement les oreilles à sa mention, un léger grondement dans la gorge. Achillée lui somma de se tenir tranquille.

En effet, vous êtes observateur, apprécia-t-elle. Je ne suis qu'à moitié dryade, mon père était un elfe sylvestre. J'imagine que l'association de deux peuples proches de la terre m'a doté de cette capacité. Vous savez ce que c'est, avec la magie, c'est toujours quelque peu... Aléatoire. Elle désigna l'Esprit-Loup. Aster m'accompagne depuis aussi longtemps que je puisse me le souvenir. Le concerné retroussa les babines et gronda, faisant claquer ses crocs dans une parodie de menace. Achillée n'était cependant pas certaine qu'il ne faisait que jouer le rôle, à son grand désarroi.

Demande lui si ses ailes repoussent, souffla le Loup-Esprit, mentalement. Je veux savoir. Au cas où j'aurai à les lui arracher, se justifia-t-il sobrement. Tu ne vas arracher les ailes de personne, Aster, soupira-t-elle légèrement. Demande lui.

Mon compagnon s’interroge sur vos ailes, fini-t-elle par avouer. Peuvent-elles être régénérées ? Perdez-vous vos plumes, à la façon de certaines espèces d'oiseaux ? ajouta-t-elle, véritablement curieuse, sans vraiment se rendre compte que sa comparaison pouvait s'avérer être peu flatteuse. Elle était en réalité extrêmement admirative de cette particularité des anges. J'imagine qu'elles sont imperméables, afin de vous permettre de voler en temps humide, murmura-t-elle, autant pour elle-même que pour son interlocuteur. Le loup et la dryade observait avec attention l'Archmagister, attendant ses réponses.

_________________



Achillée murmure en burlywood,
Aster gronde en darkgrey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Ange
Âge : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Sep - 21:06

--

La première réponse de la Dryade était emplie de tristesse. Il n’était pas difficile de comprendre ce sentiment : perdre sa famille au fil du temps n’était pas une chose que le cœur pouvait accepter. Mais pour Orion, il n’y voyait que la faiblesse du peuple Dryade. Pourquoi ne se sont-ils jamais battus pour une espérance de vie plus grande de leur race ? Petite communauté ? Faible ? Effectivement, elle avait raison. Alors pourquoi, Dieux, ne se rassemblaient-ils pas pour combattre ?

Ou préféraient-ils sûrement mourir avec la nature ? Qui sait.

« -Vous savez, le monde évolue et la technologie avec. Nous voyons de plus en plus de Technomages, d’I.A. et pourtant le monde continu de tourner. Vous devriez penser à une éventuelle extinction totale de votre peuple. Je ne veux pas paraitre désagréable, mais votre Nation ne fera pas grand-chose, comme vous l’avez dit vous n’êtes pas un peuple de la guerre. Nous en rediscuterons lorsque nous serons entre nous, je voudrais vous expliquer mon point de vue si vous me le permettez. »

Il était certes crue dans ses paroles, mais la réalité était là et Orion n’avait aucune envie de perdre une Nation de cette taille et encore moins tous les combattants qui sommeillaient en chacun d’entre eux. Cette terre est depuis très longtemps trop en arrière du monde, pensant que rien ne les touchera et pourtant, la tempête arrive plus vite que prévu. Ils se devaient de prendre des décisions, au risque de rentrer en guerre contre Ellgard et peut-être même contre le reste du monde.

Alors qu’elle semblait limite niveau moral, la seconde question d’Orion l’avait rafraichi très rapidement. Une hybride ?

« -Oui tout à fait, aujourd’hui la magie n’en fait qu’à sa tête. »

Alors que l’Ange écoutait la réponse de son interlocutrice, l’animal en question grondait contre lui. Jouait-il ? En tout cas, Orion n’était pas vraiment très proche des animaux. Déjà qu’il considérait les autres races comme inférieures, alors ce type d’animal, il n’en prenait même pas compte. Malgré tout, il les préférait au Démon.

La question de la Sage Quintus était assez, comment dire… Ordinaire. Mais ce qui ne lui plaisait pas vraiment, c’était la comparaison avec un volatile. Un volatile ! Alors qu'Orion était un élu des Dieux. Quelle erreur à ne pas faire, surtout en face d'Osael. Il fixa la Dryade, le visage noir dans les yeux de la jeune femme et répondit d’un ton assez froid et communicateur :

« -Ma race n’est pas un oiseau, notez-le bien. Sage Quintus. »

Il reprit un ton plus neutre et ajouta :

« -D'ailleurs mes ailes ne sont pas faites de plumes mais de lumières et lorsqu’elles sont arrachées, se reforment en quelques secondes. Et heureusement pour moi, elles sont imperméables. »

L’Ange prit une bouffée d’air avant de relancer :

« -Donc vous communiquez avec votre compagnon par télépathie ? Ne peut-il pas échanger avec d’autres personnes que vous ? »

Toujours silencieux, gardant la tête haute et fixant droit devant lui, l’Ange attendait une réponse de la Sage.

--
Feat. Achillée Viveronce

_________________
« -Agenouille-toi devant tes divinités Invité ou meurt. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Conseil des Sages

Race : Dryade - elfe sylvestre
Âge : 70 ans
Avis sur la nation : Dernière nation libre de toute corruption (du moins selon l'avis peu impartial d'Achillée), Nueva doit être préservée à tout prix. La dryade donnerait sa vie pour sa nation.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Sep - 19:03

Le dédain de l'ange sembla glisser sur Achillée comme s'il n'existait pas. Cette dernière était bien trop occupée à noter mentalement les nouvelles informations que lui avait fourni son interlocuteur. Le temps lui avait appris que chaque détail comptait, même si cela semblait anodin au premier abord.

Donc vous communiquez avec votre compagnon par télépathie ? demanda l'Archmagister, en rendossant son masque de neutralité. Ne peut-il pas échanger avec d’autres personnes que vous ?

Une lueur amusée traversa le regard de la dryade.

Aster est tout à fait capable de se faire comprendre lorsqu'il le souhaite, je peux vous l'assurer, répondit-elle avec un sourire énigmatique. Le loup émit des petits grondements qu'on pouvait aisément apparenter à un ricanement.

La froideur stoïque de l'ange commençait à perturber quelque peu la dryade, qui était une créature franche et spontanée. Elle commençait à appréhender les raisons de la venue de son invité, car il était certain que ce n'était pas par pure courtoisie. Achillée poussa un petit soupire discret et se tut pour le reste de leur trajet, s'ouvrant à la ville et à ses occupants. Le ciel s'assombrissait à vue d’œil, il était grand temps d'arriver au Tribunat.

Comptez vous repartir après notre entrevue, Archmagister ? Je peux, si vous le souhaiter, demander à ce qu'une chambre vous soit préparée pour la nuit, proposa la dryade d'un ton courtois, bien qu'elle doutait que l'ange ne reste une minute de plus que nécessaire. Une intuition.

Ils passèrent les grandes portes du Tribunat, imposant, mais tournèrent dans un couloir adjacent à la grande salle utilisée pour les rassemblements politiques. Bien heureusement, le bâtiment était doté de nombreux bureaux administratifs et Achillée avait déjà investie de nombreuses pièces avec ses travaux. Peu de monde était présents et la Sage n'échangea que quelques hochements de têtes polis avant de sortir une clef joliment ouvragée afin d'ouvrir une porte sur la pièce sobre mais élégante où elle recevait couramment certaines délégations étrangères. 

Les murs étaient couverts de bibliothèques fournies de lourds volumes aux riches reliures et autres rouleaux de parchemins agencés selon un code de rubans colorés très précis. La pièce, quoique relativement petite, avait été confortablement aménagée afin de pouvoir accueillir une demi dizaine de personnes. Il se détachait d'elle une odeur de vélin et les multiples bougies posées sur divers meubles donnaient à la pièce une impression chaleureuse et sereine. Un grand bureau en érable était poussé au fond de la pièce, couvert de documents, de plumes à encre et de divers livres aux couvertures sobres. Des fauteuils avaient été agencés autour d'une table basse, au milieu de la pièce.

Installez-vous, je vous en pris, lança Achillée à l'Archmagister. Souhaitez vous quelque chose à boire ? s’enquerra-t-elle poliment, tout en désignant quelques bouteilles d'obscurs breuvages elfiques soigneusement rangés dans une armoire à vitrine. Le Loup-Esprit, quant à lui, ne fit que peu de cas de l'ange et se contenta d'aller s'allonger près du bureau d’érable, sa place de prédilection. Son regard de glace suivait avec vigilance les allés et venus de la dryade.

_________________



Achillée murmure en burlywood,
Aster gronde en darkgrey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Ange
Âge : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Sep - 0:45

--

La Dryade semblait amusée lorsqu’elle répondit à la question des moyens de communication du loup-fantôme. D’ailleurs, l’animal fit un drôle de gémissement, comme s’il rigolait de la situation. Orion n’y prêta pas plus attention que ça.

Après cette réponse, la suite de la marche se fit enfin dans le silence. Osael n’était pas du genre à tenir des discussions sur ce genre de conversation. Pour lui, ce n’était qu’une perte de temps puisque cela ne résultait à rien. Seulement du blabla sans but. Alors que les pas le menaient droit au tribunal, le ciel devenait de plus en plus sombre : la nuit était tombée.

Arrivés aux portes du bâtiment, la Sage Quintus brisa le silence et demanda à l’Archmagister s’il souhaitait passer la nuit dans la Nation de Nueva. Passer une nuit dans cette ville ? Entouré de faibles d’esprits et qui n’avaient pas la bénédiction des Dieux sur eux ? Quel genre d’Ange était-ce là s’il restait ici ? Il répondit d’une voix distincte :

« -La Nation Mearian vous remercie pour cette proposition, mais je me dois de refuser votre offre. N’y voyez aucune offense à cela Sage Quintus.»

Il ne pouvait rester là plus longtemps que ce qui était prévu à la base. Il devait rapidement remonter les informations à son supérieur et avait d’autres choses à faire par la suite. L’Archmagister suivait de près la Sage, ne prêtant aucune attention aux décors qui l’entouraient, il ne souhaitait qu’une chose : discuter le « pourquoi du comment » de sa venue dans la Nation Nueva.

Arrivant enfin dans une pièce qui avait l’air d’être assez petite, la Dryade invita Orion à s’installer à la table et lui proposa même s’il souhaitait boire quelque chose. Quant au loup, il ne s’en soucia pas le moindre du monde. Il répondit à la demande de la Sage :

« -Non merci Sage Quintus, je ne me permets aucune boisson lors de mes entretiens d’affaires. Si vous me le permettait, je voudrais que l’on vienne au sujet de ma visite d’aujourd’hui. Nous ne serons pas dérangés n’est-ce pas ? »

Assis droit comme un « i », l’Ange prit une voix plus sérieuse et lança la conversation :

« -Si je suis là aujourd’hui, c’est pour une raison spécifique et je ne vais pas y aller par quatre chemins : à ce jour, quelles sont vos croyances ? Où en êtes-vous ? Et nous souhaiterions connaitre vos avis sur les Dieux ? »

Il voulait comprendre pourquoi cette Nation avait-elle tant de mal à prendre position dans un monde qui devenait de plus en plus menaçant. La religion était pour lui le seule et unique moyen de faire de ce monde un lieu de paix.

--
Feat. Achillée Viveronce

_________________
« -Agenouille-toi devant tes divinités Invité ou meurt. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Conseil des Sages

Race : Dryade - elfe sylvestre
Âge : 70 ans
Avis sur la nation : Dernière nation libre de toute corruption (du moins selon l'avis peu impartial d'Achillée), Nueva doit être préservée à tout prix. La dryade donnerait sa vie pour sa nation.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 20:32

Achillée cligna légèrement des yeux, surprise par la question directe de l'Archmagister. Il semblait visiblement ne pas vouloir s'attarder et la dryade commençait à penser qu'il avait dû être mandaté contre son gré pour cette entrevue, ce qui, au final, n'aurait été guère étonnant. Elle n'était pas naïve au point de penser que l'interrogation de l'ange venait de sa propre personne. Ainsi, Mearian n'avait pas perdu tout espoir de coloniser Nueva par le biais de la religion ? Intéressant.

Chaque nuevien souhaitant révérer une divinité ou une autre est laissé à sa propre discrétion. Le libre arbitre et la liberté de pensée sont des valeurs que nous cultivons et que nous défendons, ici, ajouta-t-elle en plissant légèrement les yeux, son ton aimable l'étant désormais un peu moins. Les traditions de chaque peuple sont prises en considération, mais nul n'est autorisé à imposer ses croyances à d'autres. Son regard se fit un peu plus perçant tandis qu'elle étudiait les réactions de l'Archmagister. Vos Dieux ne sont pas conséquent pas très populaires parmi notre population pourtant très hétéroclite, fit-elle remarquer sobrement, énonçant les faits sans y ajouter un quelconque avis.

Elle ne s'exposait pas à grand chose en lui livrant ces informations, elle se doutait que Nueva était déjà investi de quelques espions missionnés pour récupérer des données les concernant. Et Maerian n'était sans doute pas la seule nation à le faire, songea distraitement la dryade, son regard bleuté posé sur son interlocuteur, dont l'endoctrinement ne faisait certainement aucun doute.

Achillée, quant à elle, avait foi en les anciennes divinités, comme se plaisait à les appeler l'Ordre des Astres, et dédiait ses faveurs à Terraris, divinité des dryades et des elfes. L'intérêt lorsqu'on a une personnalité ouverte et curieuse, c'est qu'on avait tendance à remarquer les incohérences historiques au fil des années et à relativiser l'omnipotence de ceux qui se déclaraient l'être. La dryade était dubitative concernant les Seraph. Elle ne niait ni leur puissance phénoménale ni leur existence sans âge mais se méfiait de leurs desseins, qui ne semblaient vraisemblablement pas être la paix et le respect de chaque être. La Sage doutait que Nueva puisse un jour s'entendre avec Maerian en raison de leur fanatisme frôlant la dangerosité mais s'abstient bien évidemment de livrer ses pensées à l'Archmagister.

_________________



Achillée murmure en burlywood,
Aster gronde en darkgrey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Ange
Âge : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Oct - 14:48

--

« -Le libre arbitre. »

L’Ange resta silencieux pendant quelques secondes, fixant la Dryade. Après ce moment de blanc, il répondit d’une voix posée :

« -Vous rappelez-vous de notre discussion un peu plus tôt à l’extérieur ? Concernant votre peuple. Vous savez, les Dieux sont présents sur cette terre pour nous aider dans ce monde qui devient de plus en plus violent. Ils ne cherchent pas à nuire, mais bien au contraire à regrouper le peuple sous une seule et même bannière. Votre espèce serait protégée par les Dieux, nous pourrions travailler ensemble pour rendre ce monde meilleur et tirer avantage de chaque personne. »

Osael se leva, s’approcha d’une fenêtre de la pièce et ajouta :

« -Vous devriez penser à l’avenir de votre Nation et de votre espèce. Une population aussi volatile ne tiendra jamais sur la longueur, encore pire à cette époque. Le calme avant la tempête. Si vous ne faites rien pendant qu’il en est encore temps, la tempête ne vous fera aucun cadeau. Notre religion est de croire en la puissance des Divins pour nous aider et surtout permettra à nos enfants de voir un jour meilleur. »

L’Archmagister tourna son regard vers la Sage Quintus. Il voyait en elle une bonté et une beauté, se rappelant de l'attitude qu'elle a eut envers lui lors de leur rencontre un peu plus tôt. Elle pourrait être d’une aide précieuse si elle venait à nous rejoindre pour bâtir un monde meilleur pour le peuple. L’Ange de deux mètres revint à sa place.

« -Sage Quintus, votre sagesse n’est pas à remettre en cause puisqu’aujourd’hui vous avez une place en tant que Sage de cette Nation, ce qui veut dire que les Nueviens vous ont choisi pour prendre des décisions et faire tout votre possible pour l’avenir de Nueva. Mearian et Nueva pourraient devenir une Nation très puissante. »

Orion resta face à la jeune Dryade, attendant patiemment ses idées.

--
Feat. Achillée Viveronce

_________________
« -Agenouille-toi devant tes divinités Invité ou meurt. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Conseil des Sages

Race : Dryade - elfe sylvestre
Âge : 70 ans
Avis sur la nation : Dernière nation libre de toute corruption (du moins selon l'avis peu impartial d'Achillée), Nueva doit être préservée à tout prix. La dryade donnerait sa vie pour sa nation.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Oct - 14:02

Achillée penchait légèrement la tête sur le côté, attentive aux paroles de son interlocuteur. Elle ferma les yeux quelques instants, songeant à ce qui venait d'être dit et poussa un soupir. D'un ton las, elle répondit.

Vous ne comprenez pas, Archmagister Orion. Notre population n'est pas... volatile. Nous avons une très longue histoire ponctuée de traditions derrière nous. Notre nation est l'une des plus anciennes, avec la votre. Nous avons survécu jusqu'à maintenant, isolés peut être, mais en paix. C'est ce fait qui a permis à mon peuple de vivre aussi longtemps, alors que tout tend vers son éradication.

La dryade observa ses mains quelques instants.

Je n'ai pas confiance en vos Dieux, annonça-t-elle franchement, de sa voix douce. Nos peuples sont trop fondamentalement différents pour pouvoir être régis de la même façon. Nous prônons la liberté et l'égalité tandis que vous aspirez à la domination et l'obéissance sans aucune nuance. Elle secoua la tête. Nous n'adhérons pas à vos parodies de justice, ni à la place proéminente qu'a la religion dans votre société.

La dryade se leva à son tour, les mains nouées dans son dos.

Je suis consciente que la paix ne durera pas pour l'éternité. Certains de mes pairs pensent qu'il faudrait se contenter de regarder les autres nations s'entre déchirer, mais nous savons tous qu'un jour, nous nous y rentrouvrons entraînés de gré ou de force.

S'avançant jusqu'à son bureau, elle entreprit machinalement de ranger les parchemins qui lui venait sous les mains.

Devrons nous faire des alliances ? Certainement. Mais nous soumettre ? Jamais. Nous sommes terriblement indépendants et notre peuple se soulèverait contre ce qu'il considérerait comme de l'oppression.

Elle adressa à l'ange un petit sourire triste.

Il n'y a pas de bonne solution. Seulement des choix qui impliquent des sacrifices. La perte de notre indépendance n'en fait pas partis, déclara-t-elle d'une voix ferme.

_________________



Achillée murmure en burlywood,
Aster gronde en darkgrey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Ange
Âge : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Oct - 14:42

--

Isolés ? En paix ? Voilà bien des mots qui faisaient sourire intérieurement l’Archmagister. De ses yeux, il voyait surtout une Nation dos au mur et qui n’attendait que la mort arriver. Il n’y avait aucune paix dans ce monde et les Nouveaux Dieux et leurs servants étaient là pour solutionner ce problème et ramener la paix, la vraie. Être cloitré dans sa Nation, ne rien vouloir faire et se laisser mourir. Tch. Quelle Nation de faibles.

Le peuple se soulèverait face à la religion ? Quelle bêtise. Ne savait-elle pas que l’Ordre ne faisait qu’un ? Que la religion était une belle façon de mener un combat ? Et de mourir ? Que seule la religion réussirait à combattre le mal de ce monde ? Inconscients, insouciants et égoïstes. Voilà ce qu’ils étaient. Protéger leur peuple ? De cette façon ? Connerie ! Mais elle marqua un point sur les sacrifices. S’il fallait sacrifier des gens pour faire comprendre certains choix, alors qu’il en soit ainsi.

L’Archmagister Orion ne relança pas le sujet et resta silencieux. Il décida enfin de se lever et s’approcha de la Sage Quintus.

« -J’espère, Sage Quintus, que vos croyances vous protègeront. »

La nuit était bien tombée et l’Ange devait quitter les lieux et retourner à Mearian. Sa mission ici était, pour ainsi dire, accomplie. Il se retourna donc et se dirigea vers la porte de sortie, puis pivota sa tête pour ajouter à son interlocutrice :

« -Votre Nation ne sera jamais en paix, tant que vous ne vous soumettrez pas aux Nouveaux Dieux. La parole divine est loi. Sur ce, Sage, je vais devoir prendre congé pour rentrer à Mearian. Ne vous embêtez pas pour me raccompagner, je connais le chemin. La Nation Mearian vous remercie pour votre hospitalité. Et si un jour vous veniez à la Capitale Theopolis, votre séjour sera garanti par nos soins. Que les Dieux vous bénissent. »

Orion sortit de la pièce et se dirigea vers l’entrée de la Capitale de Nueva. Il ne prit aucun temps pour regarder autour de lui, marchant fièrement, la tête haute : « -Qu’il en soit ainsi », pensait-il. Le regard des Nueviens en disait long sur leur amour pour l’Ordre des Astres : « -Que les Nouveaux Dieux aient pitié de vous », murmura-t-il.

--
Feat. Achillée Viveronce

_________________
« -Agenouille-toi devant tes divinités Invité ou meurt. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Conseil des Sages

Race : Dryade - elfe sylvestre
Âge : 70 ans
Avis sur la nation : Dernière nation libre de toute corruption (du moins selon l'avis peu impartial d'Achillée), Nueva doit être préservée à tout prix. La dryade donnerait sa vie pour sa nation.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Oct - 16:10

L'Archmagister Orion était parti, sans plus de cérémonie. Le regard de la dryade était rivé sur la porte qu'il avait franchi il y a de cela quelques minutes déjà, sans pour autant qu'elle ne semble faire un geste pour le suivre. L'entrevue avait été plutôt modérée, ce qui était une bonne chose. La Sage se mordilla un instant la lèvre, les paroles de l'ange raisonnant encore dans son esprit. Elle l'enviait, quelque part, pour sa foi inébranlable. La vie devait sans doute être plus facile comme ça, cela devait représenter une motivation non négligeable. Mais Achillée avait apprit depuis longtemps que les êtres conscients ne cherchaient souvent que des excuses pour dominer leurs pairs, et la religion arrivait en bonne place dans la liste des outils privilégiés. Elle secoua tristement la tête en se demandant si son esprit pourtant critique aurait aussi tourné à un tel fanatisme dans ce conditionnement.

Très certainement.

Un tel conditionnement était-il nécessaire pour préserver la paix ? L'obéissance absolue à des puissances supérieure se révélait-elle incontournable ? La dryade espérait le contraire. Elle pensait du plus profond d'elle-même qu'un esprit heureux ne pouvait l'être s'il n'était libre d'apprendre, de ressentir, de découvrir, de se faire ses propres idées. Maerian était une nation qui poussait sa population à l'ignorance béate en déformant les faits et la vérité, au profit des plus puissants. C'était ingénieux, mais comme souvent dans la plupart des nations, les plus malheureux du système n'était que rarement ceux qui le mettaient en place...

Achillée n'avait peut être pas foi en les divinités maeriennes, mais elle avait foi en sa propre nation, en sa justice et en son peuple. Et c'était la le plus important.

Rassurée de cette conclusion, elle ferma doucement la porte de la salle, se saisit d'une plume sur le bureau et entreprit de consigner son entrevue. Cela devrait sans aucun doute intéresser le Conseil. Aster grondait de façon inaudible à côté d'elle, dans un sommeil paisible qui fit sourire la Sage. Les temps à venir seraient sans doute durs, mais la dryade savait qu'ils en ressortiraient plus forts.

_________________



Achillée murmure en burlywood,
Aster gronde en darkgrey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Ange
Âge : 41 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Oct - 17:21
Et hop, le RP est terminé !    Encore un énormeuuuuh merci à toi pour ce RP Achillée !

_________________
« -Agenouille-toi devant tes divinités Invité ou meurt. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
 :: NUEVA :: La Capitale - Lelanaserine, cité des sages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
De la Lune et des Astres [PV Osael]
Sauter vers: