Top sites

Météo et Période


Nous sommes actuellement en Octobre de l'année de grâce 417. On croyait l'été terminé mais la météo est bien trompeuse, on est face à un véritable été indien dont la sécheresse commence à faire des ravages à Mearian et Akantha, tandis que Nueva et Ellgard sont balayées d'ouragans destructeurs... Les Dieux seraient-ils en colère?

Intrigue en cours

• Les batailles rangées entre Ellgard et Mearian ont cessé pour le moment, un équilibre fragile s'étant crée avec la promesse d'une rencontre de leurs dirigants bientôt.

• La guerre civile en Ellgard fait toujours rage mais la Résistance semble acculée.. Va-elle s'effondrer ou en ressortira-elle plus forte que jamais?

• La rumeur court que l'Immortel serait revenu parmi nous et que les Mages Noirs auraient commencé à se rassembler aux quatre coins du globe...

• Les officiels sont de plus en plus agités, alors que se profile ce qui semble être une rencontre diplomatique entre Ellgard et Akhanta. Aucune vraie annonce n’a été faite, mais les bruits de couloir sont ce qu’ils sont, et la Cour ne se prépare pas ainsi pour les invités lambda. Il semblerait que toutes les factions d’importance soient en effervescence, mais pas tous dans le même but…
Events du forum

prédéfinis

membres du mois

Partenaires

©linus pour Epicode
En bref
Lost Kingdom



 

 :: MEARIAN :: La Capitale - Theopolis, cité des dieux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
After the storm | ft. stella
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Seraph
Âge : 417 ans
Avis sur la nation :
Sans doute le Seraph le plus critique de l'Ordre des Astres actuellement, il n'approuve plus spécialement les méthodes de l'organisation religieuse même s'il conserve le désir de mener le peuple vers de meilleurs jours.

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 18:30


convalescence
ft. Stella
deneb

Éblouissement des plus simples, le sol finissant par abreuver tes pupilles après un sommeil qui avait sans doute duré une petite heure, voir un peu plus. Un simple souvenir en ton esprit, une dernière image vis à vis de la précédente situation que tu avais vécu. Tu te remémorais le fait de t'être noyé, d'avoir perdu connaissance durant un duel judiciaire concernant un mage noir. Issu qui t'était inconnue alors que ceci te préoccupait quelque peu. Tu te trouvais là sur un lit, un simple drap par dessus et torse à nu, une nouvelle cicatrice ayant pris place au niveau de ton ventre. Un énième ajout à ta collection alors que tu te rappelais aussi dès lors avoir été grièvement blessé par ta propre arme retournée contre toi même. L'affrontement avait été mouvementé de par vos magies respectives, de par le fait qu'elle avait eu un don qui lui offrait à elle aussi le droit de se soigner. Finalement le Pape avait sans doute fait un bon choix de la nommer archmagister, celle qui était Deneb même si avec tes nombreux périples tu n'avais pu réellement t'attarder ceux qui se devaient de vous obéir à vous les seraph. Elle devait elle aussi se trouver en ce qui faisait office de lieu de repos pour les blessés tout comme toi et elle, même si vous aviez eu techniquement simplement à récupérer face à un évanouissement.

Tu quittas rapidement ton lit en forme malgré le contre temps dont tu avais été victime, récupérant tes effets par la suite apposés non loin de toi sur une simple chaise, enfilant un haut tu déambulas dès lors entre les murs avec pour simple objectif de trouver la chambre de la jeune femme. Tu t'arrêtas même en chemin questionnant une infirmière, une guérisseuse sur les patients présents en cet hospice, elle t’aiguilla dès lors bien rapidement sur une chambre qui allait pouvoir t'intéresser même si elle t'avait prévenu d'un léger détail, comme quoi la personne que tu souhaitais voir n'avait repris connaissance même si elle avait été admirablement soignée comme l'ensemble des patients en cette bâtisse. Tu ne tardas dès lors à entrer en une nouvelle pièce en lequel se retrouvait un lit sur lequel se trouvait la jeune femme face à qui tu avais du lever la main. Tirant une des chaises en direction de la jeune femme pour y prendre dessus tandis qu'elle dormait encore, soigneuse toujours derrière toi. La demoiselle ne tarda à doucement se mouvoir en son lit par la suite, se réveillant dans les secondes qui suivirent. C'est ainsi que l'infirmière quitta les lieux pour aller s'occuper d'autres patients.

Tu t'étais permis ce commentaire alors qu'elle émergeait, un commentaire qui se voulait doux et à la fois taquin.

« - Ce n'était pas trop mal pour une si jeune personne comme prestation dans un tel contexte. »

Elle s'était bien défendue à vrai dire mais tu étais surtout curieux d'elle de par son âge supposé et son statut. Une femme si jeune archmagister, cela pouvait frôler le fanatisme. Le Pape aimait cela, tout comme le reste de l'administration et certains de tes frères et sœurs, les gens en étaient des plus malléables mais toi tu détestais ceci surtout que bien des individus, des archmagisters rendaient justice en ton nom, en la vertu que tu étais sans pour autant réellement savoir ce que tu aurais fait. C'était le moment idéal pour en apprendre un peu plus sur elle.

« - D'après ce que m'a dit la femme qui s'est occupée de vous à votre arrivée ici le nom qui se cache derrière le titre d'archmagister est Stella et vous êtes une sirène. J'espère que vous ne m'en voulez pas d'avoir levé la main sur votre personne ? »

Tu te permis ensuite de la décrire un petit instant, elle devait être exempt de toutes cicatrices de par son corps aqueux même si tu te demandais aussi si elle pouvait y faire appel actuellement ou si elle avait besoin d'une ressource d'eau à ses côtés, il était possible de voir aussi comme un récipient d'eau sur la table de chevet à ses côtés.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Oct - 21:39

Olieron Adrilith

after the strom

Cela faisait longtemps que tu ne t'étais pas sentie aussi mal Stella. L'étouffement fait donc ce genre d'effet... Tu ouvres péniblement les yeux et une voix résonne alors dans la pièce. Tu fronces les sourcils, ta tête te fait encore un peu mal et tu met une main sur ton front en regardant ton adversaire assis en face de toi. Tu gémis avant d'essayer de te redresser. Ton corps engourdie n'a pas encore digéré ce que tu lui as fait subir. « Je vous remercie du compliment. Vous ne m'avez pas trop laissé de choix sur la finalité de ce combat. » Tu t'assois sur le bord du lit en l'écoutant et tu soupires. « Oui, elle a raison. Et non je ne vous en veux pas. Nous avons combattus pour un côté et c'est tout. Je suppose que le match nul fera que deux autres personnes seront désignées pour s'affronter. »

Tu jettes un œil au récipient d'eau à côté et tu le prends alors pour boire son contenu. Tu sens un peu mieux après et tu t'étires en le détaillant à ton tour. Oui, semblait âgé mais toujours avec cette drôle de lueur dans le regard. « Vous avez réussit à guérir votre ventre ou bien il y a encore une marque ? » Simple courtoisie. Tu n'es même pas sûre de la façon dont il s'est régénéré. En aspirant ta magie ? Ou bien ton énergie ? Tu restes floue sur ce sujet, ne sachant pas réellement pour ne pas avoir pu le voir de toi même.

En tout cas, une chose est certaine. Tu n'aimes définitivement pas les hôpitaux et autres. Il y a toujours cette même odeur désagréable de médicaments et de chimie. De trucs pas vraiment normaux. Ceux d'Ellgard étaient pires à ce niveau mais tout de même. « Si ce n'est pas indiscret, pourquoi avez vous défendues ces personnes ? » Pourquoi avoir prit partie de ces hérétiques au juste ? Ton air se renferma un peu et tes sourcils se froncent alors en le fixant droit dans les yeux. Tu es curieuse d'en savoir un peu plus sur cet homme et sa magie étrange, et surtout sur ce qui pouvait bien le motiver. 
(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Seraph
Âge : 417 ans
Avis sur la nation :
Sans doute le Seraph le plus critique de l'Ordre des Astres actuellement, il n'approuve plus spécialement les méthodes de l'organisation religieuse même s'il conserve le désir de mener le peuple vers de meilleurs jours.

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Oct - 21:38


convalescence
ft. Stella
deneb

Une sonorité se faisant ouïr par rapport à la douleur, à quelques blessures encore présentes même si tu ne savais quels formes elles avaient pris sur le corps de la jeune femme, comme ta magie lui avait retourné la monnaie de sa pièce de par son statut de mage de l'eau. Cela fut la première que tu en étais arrivé au match nul, une chose pire que rare dans le cas d'un duel judiciaire, il suffisait que l'un finisse par rester debout quelques secondes de plus par rapport à son opposant pour gagner. Vous aviez fini par vous écrouler en même temps chose quasiment, totalement improbable dans tous les cas l'exception était toujours prévue et d'autres champions allaient être choisi par chacun des parties pour réaliser un nouveau duel même si chacun de vous était exclu de base en guise de guerrier, impensable de rééditer le tout. C'est ainsi que de nouvelles paroles ne tardèrent à arriver, des paroles concernant la blessure qu'elle t'avait infligé là où il était vrai qu'elle n'avait pas fait les choses à moitié. Tu connaissais la réponse de ton côté mais tu savais que par extension elle devait se montrer des plus curieuses car tu en avais été comme revigoré, comme si ce moment n'avait jamais eu lieu en réalité, tu pouvais naturellement la questionner en retour sur son endurance.

Ultime interrogation se faisant ouïr sur le pourquoi du comment, pourquoi avais tu fait le choix de défendre un hérétique. Tu ne te fis point prier pour lui répondre même si tu soulevas quelques détails avant pour satisfaire sa curiosité qui devait être des plus insatiables actuellement de par sa langue quelque peu bien pendue.

« - Il y a juste une cicatrice, la magie peut faire bien des choses mais au moins ca a l'avantage de servir de rappel sur certaines erreurs car bon même si je sais qu'une blessure est inévitable en combat et bien ce n'est pas toujours plaisant de souffrir cependant. Vous me comprenez il n'y a rien de mystique ou je ne sais quoi là dedans. »

Il était temps de répondre à sa dernière parole qui pour toi n'avait pas réellement de logique, juste le fruit de la vision étriquée en laquelle on avait enfermé chaque membre de l'Ordre des Astres surtout les plus hauts gradés. Son questionnement était à l'image du fanatisme même si tu espérais surtout qu'elle se soit questionnées sur ce que le mage noir t'avait promis en récompense plus qu'autre chose. Tu espérais que son questionnement soit lié à tout ceci et non pas seulement car tu défendais un hérétique ni plus ni moins, tu étais la justice incarnée et la justice était aveugle comme emprunte de bien d'autres aspects subtiles.

« - Votre question peut comporter énormément de subtilité, je me demande si tout ceci vous interroge car je me suis battu pour un hérétique ou vous vous interrogez sur le paiement qu'il m'avait éventuellement promis en cas de victoire. »

Un léger sourire alors que tu finis par fixer la jeune femme l'espace d'un instant avant de reporter ton attention à travers la fenêtre l'air quelque peu pensif tu rajoutas tout ceci à tes précédentes paroles venant clarifier le tout alors que tu trouvais la situation des plus subtiles, tu étais indirectement en situation de force et il t'était permis de jauger l'un des archmagister que tu percevais comme des fanatiques.

« - Jusqu'à preuve du contraire dans un procès, une personne est considérée comme innocente jusqu'à la fin, jusqu'à ce que le juge prononce la sentence même si l'on sait pertinemment que la personne est coupable. Tout le monde a droit à une défense juste aussi bien que l'on dit que la Justice est aveugle. J'espère que vous êtes plus du genre logique que fanatique à tuer sans un procès en partant du principe que la personne en face de vous est coupable surtout que bien souvent la peine capitale est choisi alors que bien d'autres alternatives sont possibles. »

Après tu avais toi aussi tes intérêts mais tu avais préféré les faire taire, il y avait des choses sur lesquels on gardait le silence ni plus ni moins lorsqu'il s'agissait de faire preuve de stratégie.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 9:37

Olieron Adrilith

after the strom

Tu ne possèdes qu'une seule cicatrice Stella, elle orne ton dos en la traversant de droite à gauche. Oui, les combats laissent des marques mais mis à part celle-ci, tu n'en as pas. Non, tu n'as que cette trace indélébile dont tu n'as aucune connaissance de la provenance. Tu t'es réveillée avec ça après ta longue léthargie il y a quelques années. Tu te doutes bien que c'est ton ancien maître qui a dû te la faire mais comment... Aucune idée. Tu ne parles pas tout de suite quand il reprend la parole, quand il parle de subtilité, de récompense promise.

Pourquoi t'étais-tu battue Stella ? Pour l'Ordre. Parce que c'est ton devoir d'agir quand un hérétique participe à quelque chose, que tu dois y remédier. Tes sourcils se froncent donc à la fin de son discours. Il te pensait intelligente et non pas folle. Qu'attendait-il au juste de ta part ? « Je ne laisse aucune alternative à mes ennemis que la peine capitale. Je préfère les savoir hors d'état de nuire que dans mon dos prêt à me poignarder. » Il est clair que cette conversation ne te plaît pas Stella. Quelque soit les motivations qu'il peut avoir, il a clairement été acheté vu qu'il a parlé de récompense. « Et s'il suffit d'une récompense pour vous acheter, vous devez être bien facile à manipuler. Vous êtes quoi ? Un mercenaire ? Un voleur ? » Tu hausses les épaules avant de te relever de ton lit.

Il a peut-être une magie intéressante mais finalement sa vision des choses ne colle pas avec la tienne. « Mes convictions me regardent et je ne vous permet pas de me juger. Parce que qui que vous soyez, vous ne devez pas non plus être un saint. » Tu le fixes droit dans les yeux. Non, il n'est pas mieux. Personne ne vaut mieux que personne ici. Même les Seraphs pouvaient faire des erreurs. « Cet homme était coupable. Et il le reste même maintenant. Son acte déplorable ne peut pas rester inaperçue et si vous, vous pensez que sacrifier des innocents pour un dégénéré disparu ne devrait pas être jugé, c'est que vous avez un problème. Un gros problème. » Depuis quand au juste un mage noir devrait exister après tout ça ? Pourquoi laisser un tel affront passer comme si de rien n'était ? Ton air devient fermé et tu détournes le regard avant de croiser les bras.

« Si votre valeur pour la vie d'autrui est si basse, cette conversation est inutile. » S'il préférait se faire payer pour protéger quelqu'un d'aussi horrible, il est tout aussi mauvais que l'hérétique. Voir pire.
(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Seraph
Âge : 417 ans
Avis sur la nation :
Sans doute le Seraph le plus critique de l'Ordre des Astres actuellement, il n'approuve plus spécialement les méthodes de l'organisation religieuse même s'il conserve le désir de mener le peuple vers de meilleurs jours.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 21:24


convalescence
ft. Stella
deneb

Sans pitié et surtout aussi en parallèle incorruptible comme tu l'étais quoi que elle ne semble pas savoir faire la part entre la subtilité et être aveuglée de par son travail. Elle avait vraiment tout de l'inquisitrice religieuse qui se trouvait sous le titre d'archmagister que ce soit en bon ou en mauvais. Les qualités comme l'obéissance, le fait qu'elle ne questionnait que très peu chose que tu n'appréciais pas mais que le Pape et d'autres seraph devaient ériger sur un piédestal bien plus que tout tandis que toi tu ne désirais qu'une chose, des personnes intelligentes avec une très bonne réflexion une compréhension du monde qui les entour et surtout, plus que tout une adaptation face à l'univers qui évolue, une adaptation dans le bon sens du terme réel signe de l'intelligence, de la sagesse. Ce n'était pas donné à tous surtout de par la majorité des archmagisters qui étaient jeune, facilement maléables de par un éventuel traumatisme en leur vie passée, une jeunesse endoctrinée pour une grande partie car il était bien facile de faire vénérer des entités qui existaient réellement. Les dérives d'un système elle en était le fruit et cela t’attristait au fond de l'entendre tenir ce discours, tu aurais souhaité pouvoir passer des heures à ses côtés pour tenté de lui expliquer le tout, pour lui faire comprendre comment fonctionne le monde qui l'entourait mais tu n'avais ces temps au mieux une petite heure à lui accorder.

C'est ainsi qu'elle ne tarda de d'accuser de tous les noms possibles, mercenaire, voleur, utiliser ce dernier terme face à la Justice était un comble, elle se permit même de questionner ta vision sur la vie d'autrui ce qu'elle valait. Une valeur relativement base de son point de vue excessivement critique alors qu'il est vrai tu n'avais que moyennement mâché tes mots au par avant. Tu ne tardas à répliquer reformulant le précédent propos de la demoiselle, de la sirène face à toi même si tu ne connaissais toujours pas l'origine de sa race, même si tu ne connaissais que sa magie aussi belle que l’élément qu'elle manipulait et aussi dérangeante sur bien des aspects comme la noyade, acte toujours désagréable à subir.

« - Ce n'est pas n'importe quelle récompense que j'ai demandé en échange et revoyons les termes que vous avez utilisé, au delà d'avoir une récompense si j'avais gagné ce duel j'aurai eu une dette sur cette individu. Une dette équivalente à la vie, une dette qui fait que pour jusqu'à son dernier jour il m'aurait été redevable. Cette dette je l'aurai orienté pour obtenir le nom de certains de ses collaborateurs et autres car parfois éventuellement tendre la main même si celle-ci n'amène pas une poignée des plus cordiales permet d'obtenir bien des informations utiles. Vous préférez en tuer un ? Ou pouvoir en condamner une dizaine ? Surtout qu'il s'agissait d'un petit rouage, d'un simple conjurateur dans leur organisation, vous devez savoir comment cela fonctionne chez eux un minimum en tant que Deneb ? »

Un léger sourire s'étirant le long de tes lèvres tu rajoutas ceci à son attention un détail qui devait l'amené à reconsidérer sa vision de la peine de mort, sa vision sur les châtiments existant là où tu la trouvais dure, lavage de cerveau parfaitement pratiqué par l'Eglise et sa soif de pouvoir pour le pouvoir que tu n'approuvais point.

« - Selon vous quelle est la pire chose, mourir ou être enfermé entre quatre murs à même le sol avec tout juste ce qu'il faut pour survivre chaque jour en terme de nourriture et d'eau jusqu'à son décès ? Sans le moindre divertissement, la moindre personne à qui parler ? »

Tu fus dès lors songeur repensant ton raisonnement, sentant qu'il était incomplet en partie, qu'il manquait quelque chose à l'attention de la jeune femme, une simple phrase qui allait te permettre de savoir si elle était récupérable ou si elle avait définitivement basculée dans le fanatisme.

« - Vous croyez en le repentir ? »




Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Oct - 23:52

Olieron Adrilith

after the strom

Tu plisses les yeux en l'écoutant, tu ne comprends pas son raisonnement. « Parce que vous faites confiance à ce genre de personne ? Qui vous dit qu'il ne vous aurait pas mentit pour mieux vous tendre un piège ? Êtes-vous donc naïf au point de croire qu'ils ont seulement le sens de l'honneur ? » Tu secoues la tête, incrédule. Non, les mages noirs ne sont pas des gens de confiance. Ce n'est pas un risque à prendre de mettre en jeu la vie d'autrui pour mieux se faire piéger. Non, clairement pas. Et pourtant son autre phrase te percute plus.

Un peu comme un rocher que lancerait un enfant. Ou plutôt un canon sur une statue de verre. Tu perds ton calme Stella, parce que sa question qui paraît innocente te fait mal. Il te remémore d'autres souvenirs. Ceux d'avant. De ton enfance horrible en tant qu'esclave. Et c'est bien le seul sujet qui peut te mettre en colère. « Je vous demande pardon ? » Ta voix se glace, tu serres les dents alors que tu le fixes droit dans les yeux. Il n'avait pas l'air d'être au courant de ce que ça faisait d'être vraiment enfermée. « Vous ne savez pas de quoi vous parlez monsieur. Vous ne savez pas ce que ça fait d'être vraiment emprisonnée dans une pièce, une chaîne au cou en train de mourir de faim. » Ton timbre est trop froid pour cacher ton émotion et tu tiques avant de détourner le regard. « Être séquestré n'est pas mourir. Et cela laisse une promesse d'évasion. Qui promet une vengeance. »

Tu es la preuve vivante que tout peut arriver, qu'il y a forcément une occasion dans la vie qui permet de tout renverser, qui montre qu'il suffit simplement d'y croire. Et même si tu as du y laisser ta mère au passage, tu as survécus et tu es devenue quelqu'un de mieux. Quelqu'un qui ne veux pas donner cette chance de survie à n'importe qui. « Prendre la vie de plusieurs personnes ne méritent pas de pardon. Surtout quand il s'agit d'innocents. Alors quelque soit vos excuses pour avoir voulue la survie de cet homme, je ne pardonnerais jamais ce genre d'acte. » Car oui, dans l'Ordre on vous a apprit à pardonner, à être bon envers ceux qui au final, n'ont rien fait de mal. Parce que l'erreur est humaine. Elle est ce qui définit même l'humanisme. L'imperfection. Et pardonner à ça montre que la bonté est tout aussi belle que le fait de commettre des bêtises. Mais pas quand il s'agit d'arracher une existence. Pas quand cet acte horrible est fait.

« Il pourra se repentir autant de fois qu'il le voudra, je ne pourrais tolérer ce qu'il a pu faire. C'est inhumain de tuer autant d'innocents. De les sacrifier qui plus est. Il n'est personne pour ainsi décider de ce qu'il doit faire de la vie d'autrui. » Et pourtant, tu étais prête à lui prendre son propre souffle pour ça. Aurais-tu été mieux Stella ? … Non, toi c'était pour l'Ordre. Parce qu'ils ont décidés qu'il devait payer. Et que la seule issue pour lui est la mort.
(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Seraph
Âge : 417 ans
Avis sur la nation :
Sans doute le Seraph le plus critique de l'Ordre des Astres actuellement, il n'approuve plus spécialement les méthodes de l'organisation religieuse même s'il conserve le désir de mener le peuple vers de meilleurs jours.

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Oct - 22:53


convalescence
ft. Stella
deneb

Il y avait de l'animosité en chacune de ses réponses et une perception de la justice des plus aveugles en réalité sans la moindre subtilité. Œil pour œil dent pour dent, elle paressait comme attaché à ceci ne pouvant développer un raisonnement un peu plus travaillé ou plutôt le refusant tout simplement, elle était têtu, juste mais têtu et incapable de voir plus loin que des nécessités des plus simples. Tu n'avais jamais été du genre à faire des concessions, tu n'avais jamais réellement été du genre à tendre la main à certaines personnes aux méfaits des plus infâmes mais lorsqu'il s'agissait d'obtenir d'autres noms en plus du concerné pour réussir à établir une bien plus grande justice, tu considérais tout ceci comme envisageable. Parfois il fallait se montrer plus malin lorsque les méthodes conventionnelles ne pouvaient fonctionner alors que dans tous les cas certains sauf conduit que tu offrais n'avaient réellement de valeur, on ne pouvait éternellement échapper à la justice ou alors trouver le bon prix pour l'acheter car au final lorsque le sujet en venait aux mages noirs, tu étais et resteras incorruptible à jamais. Deux visions qui s'opposaient même si la finalité de chacune était la même tout bonnement.

Tu croisas les bras dès lors la laissant terminer sa longue tirade face à tes propos qui avaient eu le don de l'énerver à un rire niveau. Elle acceptait le repentir en ses paroles, chose bénéfique en l'ensemble de ses propos même si naturellement elle avait une réticence lorsqu'il fallait évoquer des individus meurtriers et surtout des mages noirs de surcroît. Tu penchas dès lors la tête lorsqu'elle termina définitivement sa prise de parole ne tardant à rétorquer à ton tour, tu ne tardas à démontrer ta malice, un tempérament qui s'était adapté au fil des siècles au contexte qui ne cessait d'évoluer, l'adaptation c'était sans doute le plus grand signe d'intelligence qu'il était possible de trouver en un individu, mortel ou non.

« - C'est bien généralement nous avons la même vision quasiment sur le repentir même s'il faut toujours remettre tout dans son contexte, vous n'iriez pas jusqu'à punir de la mort un frère qui a défendu sa sœur face à son mari violent, lui ôtant la vie. Le cadre des faits est très important mais il est vrai que concernant ce mage noir rien ne peut l'excuser du moins de ce que je connais de son dossier ayant pu lui arracher bien des informations déjà de par le simple droit d'avoir un champion comme moi. »

Tu finis par te lever ensuite faisant quelque pas en cette pièce avant de te poser face à la fenêtre, mains ayant fini par prendre place en ton dos cette fois-ci, jointes. Pensant tantôt la tête par dessus ton épaule pour décrire la jeune femme désormais derrière toi encore en son lit. Tu repris une nouvelle fois la parole dans l'instant qui suivit pour exposer, compléter, parachever ton point de vue sur ce sujet des plus épineux ne lui faisant point manquer de répondant à elle, archmagister fidèlement manipulée par le Pape, par son fanatisme même si elle semblait être apte à être raisonnée sur certains points.

« - Mais je note que vous ne croyez pas au fait qu'on lui puisse obtenir des informations venant d'un ennemi, peut être pensez vous ceci car les mages noirs sont bien plus difficiles à croire qu'un Ellgardien ou je ne sais quoi de par les différences d'éthique entre ces deux individus mais croyez moi... Ou non comme vous voulez mais celui-ci ne mentait pas concernant cet accord que nous avions passé, il ne pouvait pas mentir. »

On ne pouvait te mentir de par ce que tu représentais et surtout la magie dont tu disposais. Tout mensonge tu le punissais en obtenant la vérité et en infligeant un équivalent à une brûlure chose des plus désagréables à supporter comme châtiment. Tu déclaras ceci une nouvelle fois à l'attention de la sirène, ramenant un peu plus le sujet encore et toujours alors que la Justice disposait de bien des connaissances, de l'expérience du temps, tu conclus par ceci.

« - Et il est toujours possible de faire une fleur sur un moment donné afin d'obtenir une fausse contrepartie mais au final il est impossible d'échapper à la justice, pensiez vous que j'aurais laissé cet individu mourir en paisiblement en son lit de vieillesse après avoir obtenu ce que je voulais ? Il faut s'adapter surtout lorsqu'il s'agit des mages noirs car eux n'hésiterons pas à se montrer des plus fourbes. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
 :: MEARIAN :: La Capitale - Theopolis, cité des dieux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
After the storm | ft. stella
Sauter vers: