Top sites

Météo et Période


Nous sommes actuellement en Octobre de l'année de grâce 417. On croyait l'été terminé mais la météo est bien trompeuse, on est face à un véritable été indien dont la sécheresse commence à faire des ravages à Mearian et Akantha, tandis que Nueva et Ellgard sont balayées d'ouragans destructeurs... Les Dieux seraient-ils en colère?

Intrigue en cours

• Les batailles rangées entre Ellgard et Mearian ont cessé pour le moment, un équilibre fragile s'étant crée avec la promesse d'une rencontre de leurs dirigants bientôt.

• La guerre civile en Ellgard fait toujours rage mais la Résistance semble acculée.. Va-elle s'effondrer ou en ressortira-elle plus forte que jamais?

• La rumeur court que l'Immortel serait revenu parmi nous et que les Mages Noirs auraient commencé à se rassembler aux quatre coins du globe...

• Les officiels sont de plus en plus agités, alors que se profile ce qui semble être une rencontre diplomatique entre Ellgard et Akhanta. Aucune vraie annonce n’a été faite, mais les bruits de couloir sont ce qu’ils sont, et la Cour ne se prépare pas ainsi pour les invités lambda. Il semblerait que toutes les factions d’importance soient en effervescence, mais pas tous dans le même but…
Events du forum

prédéfinis

membres du mois

Partenaires

©linus pour Epicode
En bref
Lost Kingdom



 

 :: PERSONNAGE :: Présentations :: Présentations en cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Autoplay] Non, cela ne s'écrit pas comme ça se prononce.. [En cours]
avatar
Race : Mythologie - Banshee
Âge : Intemporelle (Morte à 26 ans)
Avis sur la nation : Ne possède de faction que lorsque la paie suit.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 4:50

Saoirse Healey
IDENTITÉ
RACE ▬ Mythologique - Banshee
AGE ▬ Intemporelle (Morte à 26 ans)
ORIENTATION SEXUELLE ▬ Hétérosexuelle
SITUATION PERSONNELLE ▬ "C'est compliqué"
NATIONALITÉ ▬ //
FACTION ▬ Libre (Civile)
MÉTIER ▬ Chasseuse de Prime


MAGIE ET COMPÉTENCES
PHYSIQUE
❯ agilité x ○ ○ ○ ○
❯ force ○ ○ ○ ○ ○
❯ endurance x x ○ ○ ○
MAGIE
❯ mana x x x ○ ○
❯ puissance x x x ○ ○
❯ contrôle x x x ○ ○
Ma magie est celle que le commun des mortels ne comprends pas ou n'a pas envie de comprendre. Celle des revenants et des non-revenus.
Je suis poétique ce soir dis donc. M'bref. Plus sérieusement ? Allez, on se la fait plus sérieusement. Donc plus sérieusement. Oui, j'ai encore répété sérieusement. Sérieusement, qu'est ce que ça te fait sérieusement. Ahah, allez, je m'y met. Avec sérieux. Bref. Ma magie est celle que le commun des mortels app-...
Peut-tu enchaîner ? Oui bon eh.. D'abord tu es qui toi ? Le narrateur. Non mais... Quoi ? Non. Non non non. Moi je suis pas d'accord. Je sais me débrouiller tout seule hé ho. Tu m'écoutes espèce de pet-.. On va passer aux techniques hein.. ?

Psychopompe : Faite des essences d'un monde différent, Saoirse est capable de rendre son corps intangible. Lui permettant alors de traverser corps et murs. Peut-importe leur teneur et leurs facultés magiques. Lorsque sous cette forme, la Banshee est beaucoup plus sensible aux attaques mentales aux point de n'avoir presque pas de défenses à celle-ci. Il lui faut donc faire très attention si elle ne veut pas être à la merci d'un mentaliste.

Projection et Télékinésie : En se concentrant un peu, la "jeune" femme est capable de soulever et de projeter des objets par la force de son esprit. Plus l'objet est petit et ou ou léger, plus la précision et la délicatesse pourra être chirurgicale. Elle ne pourra jamais soulever et projeter plus imposant qu'un lit ou qu'une commode, ceux-ci étant déjà sa limite. Néanmoins, elle pourra toujours soulever des poids considérables durant de courts instants et au prix de beaucoup d'énergie. Plus dans un but logistique et tactique que réellement offensif.

Possession : Saoirse peut entièrement posséder une petite entité ou un objet inanimé. Du chat à l'armoire en passant par le papillon et l'encrier, la Banshee est capable de projeter sa conscience et son corps vers quelque chose afin de lui imposer sa conscience propre. La destruction de l'hôte ne tuera pas la créature mais la forcera à quitter ce "refuge". Sous cette forme, la Banshee est camouflée des magies mentales mais point insensible. Pour la simple et bonne raisons que personne n’essaierait d'influencer un encrier ou une tapisserie à moi d'y avoir décelé un intrus.
Les hôtes possédés acquièrent la particularité physique de la Banshee (A voir dans le physique), les hôtes vivants vivront l'expérience comme une amnésie.

Un hôte vivant bien plus imposant peut être possédé à la condition que celui-ci soit consentant, l’amnésie sera alors absente et le contrôle du corps sera partagé en fonction de la puissance et de la volonté de l'hôte.
PHYSIQUE
Un doigt plongé dans le verre au fond plus épais que les rebords, je laisse le spiritueux perdre les ondulations provoquées par l'intrusion de mon index. Lentement et l'air las, je le fais tourner et offre la douce mélodie des glaçons se cognant contre les parois transparentes. Relevant la tête et ôtant mon regard de ce spectacle d'une originale banalité, je dépose mes pupilles sur le long miroir présent derrière le bar. Un fin sourire se dessine sur des lèvres que je devine grises. Papillonnant sur une faible immensité de centimètres, je regarde là où devrait se trouver ma personne mais n'y décèle que les boiseries du mur derrière moi. Attrapant une olive du bout des doigts, je viens la porter vers ma bouche avec une lenteur mesurée, presque un peu trop pensive.
Combien d'années s'étaient écoulées et combien d'années s'écouleraient encore avant que je ne puisse me revoir autrement que dans la blancheur livide d'une pupille sans vie. Fermant doucement les yeux, je me remémore alors ce que je suis et ce que j'ai été pour essayer de me souvenir de ce que je suis désormais.
Une silhouette me vient en tête, ni trop fine ni trop imposante. Taillée dans une normalité commune à ceux qui ne connaissent ni la faim ni l'opulence. De formes ? Oui, sûrement. Quelques-unes... Peut-être.
Palpant ma poitrine de ma main libre, je resserre légèrement ma poigne afin d'en jauger la quantité. M'oui.. Espérons que les goûts n'évoluent pas vers les tailles plus hautes que celles des pommes.
Continuant mon introspection contemplative, je me rappelle de ma crinière. Fauve et indomptable. Des cheveux si épais et présent que même un sommeil éternel ne saurait décoiffer sans leur donner une allure encore un peu plus agréable. De leur ancienne coloration, je ne me souviens que du nom. Blonde si mes souvenirs sont bons. Mais peu importe. Tout comme mon incapacité à les percevoir, mon corps à perdu les pigments colorés de toute choses. Berçant ma vue et ma vue de la fadeur du noir et du blanc. Insipide pourrait m'être donnée mais je préfère autant me nommer Unique. Et non, je ne me suis pas trompée dans mes pensées. Ma vue est mon regard mais aussi la vue que j'offre à mes observateurs.
Quoi qu'il en soit, un son me tire de mes pensées. J'ouvre alors mes paupières et dévisage le serveur fautif de la chute d'un verre avec un regard aussi glacial que l'apparence de ma peau. Venant alors à lui sourire avec autant de chaleur qu'une porte de prison, je désigne le bol d'olive vide d'un mouvement de cil avant de ne venir boire le contenu de mon verre. Laissant le spiritueux entacher ma bouche d'un goût que je ne sens que par souvenirs, je laisse un très fin filet de liquide ambré dans le contenant et dépose celui-ci en évidence devant moi. Trop loin du bord pour être une invitation à le remplir mais bien assez pour signifier que l'envie en est présente.
Réajustant mon débardeur légèrement effilé, je change imperceptiblement de position. Les jambes se croisant et mon dos se courbant légèrement, je laisse mon fin visage opter pour une expression plus détendue. Passant de la posture du prédateur à celle de la proie et attends en silence. Mon index venant doucement caresser mes lèvres, s'humidifiant avec une douce langueur.
CARACTERE
J'observe alors la lueur du coucher de soleil au travers des vitres.
Le soleil est désormais caché par les différents hauts bâtiments de la capitale impériale.
Si je ne connais l'heure précise, je reconnais l'emplacement de certaines constellations ou de ce qu'il en reste derrière la mascarade des immensités de béton. L'air las mais satisfait, je regrette ce champ de vision camouflé et gâché par un superflu froid et pseudo-futuriste.
HISTOIRE
Haec igitur prima lex amicitiae sanciatur, ut ab amicis honesta petamus, amicorum causa honesta faciamus, ne exspectemus quidem, dum rogemur; studium semper adsit, cunctatio absit; consilium vero dare audeamus libere. Plurimum in amicitia amicorum bene suadentium valeat auctoritas, eaque et adhibeatur ad monendum non modo aperte sed etiam acriter, si res postulabit, et adhibitae pareatur. Accedebant enim eius asperitati, ubi inminuta vel laesa amplitudo imperii dicebatur, et iracundae suspicionum quantitati proximorum cruentae blanditiae exaggerantium incidentia et dolere inpendio simulantium, si principis periclitetur vita, a cuius salute velut filo pendere statum orbis terrarum fictis vocibus exclamabant. Atque, ut Tullius ait, ut etiam ferae fame monitae plerumque ad eum locum ubi aliquando pastae sunt revertuntur, ita homines instar turbinis degressi montibus impeditis et arduis loca petivere mari confinia, per quae viis latebrosis sese convallibusque occultantes cum appeterent noctes luna etiam tum cornuta ideoque nondum solido splendore fulgente nauticos observabant quos cum in somnum sentirent effusos per ancoralia, quadrupedo gradu repentes seseque suspensis passibus iniectantes in scaphas eisdem sensim nihil opinantibus adsistebant et incendente aviditate saevitiam ne cedentium quidem ulli parcendo obtruncatis omnibus merces opimas velut viles nullis repugnantibus avertebant. haecque non diu sunt perpetrata. Itaque verae amicitiae difficillime reperiuntur in iis qui in honoribus reque publica versantur; ubi enim istum invenias qui honorem amici anteponat suo? Quid? Haec ut omittam, quam graves, quam difficiles plerisque videntur calamitatum societates! Ad quas non est facile inventu qui descendant. Quamquam Ennius recte. Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum. quam autem sit pulchrum exigua haec spernentem et minima ad ascensus verae gloriae tendere longos et arduos, ut memorat vates Ascraeus, Censorius Cato monstravit. qui interrogatus quam ob rem inter multos... statuam non haberet malo inquit ambigere bonos quam ob rem id non meruerim, quam quod est gravius cur inpetraverim mussitare.
Haec igitur prima lex amicitiae sanciatur, ut ab amicis honesta petamus, amicorum causa honesta faciamus, ne exspectemus quidem, dum rogemur; studium semper adsit, cunctatio absit; consilium vero dare audeamus libere. Plurimum in amicitia amicorum bene suadentium valeat auctoritas, eaque et adhibeatur ad monendum non modo aperte sed etiam acriter, si res postulabit, et adhibitae pareatur. Accedebant enim eius asperitati, ubi inminuta vel laesa amplitudo imperii dicebatur, et iracundae suspicionum quantitati proximorum cruentae blanditiae exaggerantium incidentia et dolere inpendio simulantium, si principis periclitetur vita, a cuius salute velut filo pendere statum orbis terrarum fictis vocibus exclamabant. Atque, ut Tullius ait, ut etiam ferae fame monitae plerumque ad eum locum ubi aliquando pastae sunt revertuntur, ita homines instar turbinis degressi montibus impeditis et arduis loca petivere mari confinia, per quae viis latebrosis sese convallibusque occultantes cum appeterent noctes luna etiam tum cornuta ideoque nondum solido splendore fulgente nauticos observabant quos cum in somnum sentirent effusos per ancoralia, quadrupedo gradu repentes seseque suspensis passibus iniectantes in scaphas eisdem sensim nihil opinantibus adsistebant et incendente aviditate saevitiam ne cedentium quidem ulli parcendo obtruncatis omnibus merces opimas velut viles nullis repugnantibus avertebant. haecque non diu sunt perpetrata. Itaque verae amicitiae difficillime reperiuntur in iis qui in honoribus reque publica versantur; ubi enim istum invenias qui honorem amici anteponat suo? Quid? Haec ut omittam, quam graves, quam difficiles plerisque videntur calamitatum societates! Ad quas non est facile inventu qui descendant. Quamquam Ennius recte. Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum. quam autem sit pulchrum exigua haec spernentem et minima ad ascensus verae gloriae tendere longos et arduos, ut memorat vates Ascraeus, Censorius Cato monstravit. qui interrogatus quam ob rem inter multos... statuam non haberet malo inquit ambigere bonos quam ob rem id non meruerim, quam quod est gravius cur inpetraverim mussitare.
DERRIERE L'ÉCRAN
PSEUDO ▬ Saoirse
AGE ▬ 23 ans
TU NOUS A TROUVÉ OU ? ▬ Sur Internet
UN AUTRE COMPTE ▬ Exactement. Je ne suis pas fragile
LE PERSONNAGE DE TON AVATAR ▬ Original Character
TU AS LU LE RÈGLEMENT ? ▬ Naturally
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La Résistance

Race : Croisé démon (♂) et elfe sombre (♀) - Cyborg
Âge : 48
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 8:44
Ooooh une banshee ! happy

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cour des Cendres
Race : Démone
Âge : 34 en ce moment, mais 400 en réalité
Avis sur la nation : Disons que c'est joli ? Sinon pas vraiment d'avis.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 11:25
ooooh trop classe ** Bienvenue parmiiii Nous ! Me tarde de lire toute ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Empire
Race : Thérianthrope félin (chat-jaguar)
Âge : 28 ans
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Oct - 15:49
Bienvenue

_________________
#7DA7D7 #FDFC6E
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La Résistance

Race : Terianthrope Chat & Triton
Âge : 35 (27)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Oct - 1:03
Une banshee ♥️

_________________
code couleur : #3B1744 © belladone.
Requiem of Claws
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cour des Cendres
Race : Vampire supérieur
Âge : 159 ans
Avis sur la nation : "Sur l'échiquier de la vie, même le roi n'est qu'un simple pion."
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Oct - 8:26
Bansheeeeeeeeeee *0*

_________________

Les grands hommes ne naissent pas dans la grandeur, ils grandissent.


Merci Croquelune *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mages Noirs

Race : Une obscure goule.
Âge : 24 années.
Avis sur la nation : Attrapez-les tous, cuisinez-les tous et bouffez-les tous.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Oct - 15:14
Bienvenue parmi nous /o/
J'aime bien ton vava
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
 :: PERSONNAGE :: Présentations :: Présentations en cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Autoplay] Non, cela ne s'écrit pas comme ça se prononce.. [En cours]
Sauter vers: