Top sites

Météo et Période


Nous sommes actuellement en Octobre de l'année de grâce 417. On croyait l'été terminé mais la météo est bien trompeuse, on est face à un véritable été indien dont la sécheresse commence à faire des ravages à Mearian et Akantha, tandis que Nueva et Ellgard sont balayées d'ouragans destructeurs... Les Dieux seraient-ils en colère?

Intrigue en cours

• Les batailles rangées entre Ellgard et Mearian ont cessé pour le moment, un équilibre fragile s'étant crée avec la promesse d'une rencontre de leurs dirigants bientôt.

• La guerre civile en Ellgard fait toujours rage mais la Résistance semble acculée.. Va-elle s'effondrer ou en ressortira-elle plus forte que jamais?

• La rumeur court que l'Immortel serait revenu parmi nous et que les Mages Noirs auraient commencé à se rassembler aux quatre coins du globe...

• Les officiels sont de plus en plus agités, alors que se profile ce qui semble être une rencontre diplomatique entre Ellgard et Akhanta. Aucune vraie annonce n’a été faite, mais les bruits de couloir sont ce qu’ils sont, et la Cour ne se prépare pas ainsi pour les invités lambda. Il semblerait que toutes les factions d’importance soient en effervescence, mais pas tous dans le même but…
Events du forum

prédéfinis

membres du mois

Partenaires

©linus pour Epicode
En bref
Lost Kingdom



 

 :: MEARIAN :: La Capitale - Theopolis, cité des dieux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Et la Justice frappera || Olieron [TERMINÉ]
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Sep - 4:02

Olieron Adrilith

Et la Justice frappera

Début d'après-midi. Le soleil éclaire le ciel sans que cela ne soit désagréable et tu attends Stella. Tu as l'impression que ta patience est mise à l'épreuve assez souvent ces derniers temps d'ailleurs. Mais tu restes impassible, le visage sans aucune expression. Tu restes neutre, debout et fixant le vide qu'il y a devant toi. Vide qui devrait pas tarder à être remplacé par des personnes. Enfin plus précisément, des coupables. Des hérétiques.

On t'a fait demandé suite à un jugement qui voulait régler ça en combat. Et quelle meilleure idée que d'avoir un Archmagister en guise de bourreau ? Désignée en tant que « championne » de l'Ordre, tu devais donc combattre celui des coupables et gagner pour ensuite les juger. Tu trouvais ça absurde qu'on puisse ainsi vous provoquer sans en pâtir. Qui oserait se proclamer innocent en voulant ainsi se battre ? Pourquoi avoir une telle idée ? Tu soupires. Toute cette réflexion est inutile. S'ils sont coupable, ils subiront le châtiment approprié. Pas la peine de chercher plus loin. Et puis, cela te fera un bon entraînement.

Une forêt aux rives d'un lac, tu es sûre de ne pas perdre si près de ton élément. C'est même quasiment impossible. Mais tu devais te méfier Stella, tu ne sais pas encore à qui tu as à faire. Si c'était une personne qui manipulait la foudre, tu étais dans de beaux draps. Non, il y avait peu de chance pour que cela arrive. Tu réfléchis à différentes stratégies, tu ne veux pas être prise au dépourvue et cela t'humilierait d'autant plus que tu es avec des personnes de l'Ordre avec toi. Tu n'as tout simplement pas le droit d'échouer.

Finalement, après une attente qui semblait interminable, ils arrivaient enfin. Tu restes dans ton masque neutre en les regardant et un homme se détache du lot pour te faire face. Étrangement il ne t'est pas inconnu mais... Si tu l'avais déjà vu avant tu le saurais. Un peu âgé, du moins physiquement, il n'avait pas l'air incompétent en combat. Loin de là même. Son regard parlait pour lui. « Bonjour. Je suppose que vous êtes celui qui combattra pour le coupable ? » Pas d'agressivité, tu ne te montres pas menaçante pour le moment. Non, tu fais même preuve de respect en t'inclinant légèrement. « Je serais celle que vous affronterez pour ce duel. » Tu te redresses, tu le fixe avec un sourire confiant.

Quelque part, combattre te brûlait le ventre. Depuis combien de temps n'avais-tu pas eu de confrontation digne de ce nom ? Trop longtemps. Et cet homme, qui qu'il soit, promettait rien que de part sa présence une rencontre mémorable. Et le fait qu'il soit possiblement un hérétique rendait la chose encore plus alléchante. « Souhaitez-vous dire quelque chose avant de commencer ? » La moindre des politesses l'exigeait. Et ça te donnerait une idée de sa détermination.  
(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Seraph
Âge : 417 ans
Avis sur la nation :
Sans doute le Seraph le plus critique de l'Ordre des Astres actuellement, il n'approuve plus spécialement les méthodes de l'organisation religieuse même s'il conserve le désir de mener le peuple vers de meilleurs jours.

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Sep - 21:39


ordalie
ft. Stella
deneb

Des constantes et des variables, toujours cette même chose alors que cela n'allait être qu'un énième duel judiciaire auquel tu allais devoir te livrer. Tu ne comptais plus le nombre de parties que tu avais pris au fil des siècles, moyen de régler ses comptes fort prisé quand l'on se savait dans la pire situation ou alors car l'on connaissait un champion sans équivalent. Cette fois-ci c'était toi qui avait fini par te proposer comme combattant pour cet hérétique. Un mage noir ou du moins une personne accusée de cette hérésie, tu n'avais jamais réellement eu envie de la sauver, juste de t'en servir comme éventuel pion contre cette organisation. Un pion que tu aimerais retourner contre ces hérétiques afin de les espionner les gangrener de l'intérieur. Tu désirais en faire un outil là où dans tous les cas sont destin n'avait guère plus de valeur à tes yeux comparé à d'autres vies. Il allait vivre et être lié à l'Ordre pour le restant de sa vie ou alors trépasser de par son hérésie, gagnant gagnant vous l'étiez tous en réalité hormis cet individu que tu représentais qui n'avait plus qu'un misérable sursis à gagner au mieux. Vous étiez tous présents, juges de l'Ordre chargé de représenter ta création, leur championne une archmagister que tu connaissais de nom et l'homme que tu devais défendre alors que la plèbe curieuse en partie avait fait le déplacement face à ce qui était un divertissement pour certains.

Tu avais fini par te détacher du groupe avec lequel tu étais venu, un groupe auquel tu n'avais de réelle attaches hormis l'intérêt qui t'avait poussé à représenter le fameux accusé qui en faisait parti. Tu ne savais si les autres étaient des hérétiques ou de simples proches de cet individu. C'est ainsi qu'elle se trouvait face à toi, celle que tu allais devoir affronter, jeune sans doute relativement des plus zélés comme bien des personnes qui pouvaient prétendre au poste qu'elle occupait. Tu t'étais ainsi contenté de simplement retourner à la demoiselle une parole des plus anodines, une politesse avant la sauvagerie.

« - Bonjour archmagister je suppose ? Enchanté et heureux d'avoir en face un champion de votre rang si cela est bien le cas. »

Il n'était pas rare que l'Ordre laisse le rôle de champion à un seraph qui souhaitait se divertir, pour qui l'affaire lui tenait à cœur tout comme il était aussi normal d'envoyer un des archmagister qui était de passage. Tu n'avais rien rajouté comme son rang Deneb afin de ne trop exposer ton identité ou tu ne savais quoi. La tension montait chose palpable tandis que tu avais aussi remarqué qu'en dehors des arbres tout ceci allait prendre place à côté d'un point d'eau. Tu ne tardas à te permettre ce dernier commentaire sans guère plus de cérémonie.

« - Je vous souhaite bonne fortune dans l'affrontement à venir mademoiselle. »

Lui tournant le dos un moment, le temps de reculer alors que tu vins défaire la ceinture qui retenait ton fourreau non pas sans avoir récupéré ton épée d'une main, jetant la structure d'accueil de la lame un peu plus loin avec la sangle de cuir qui la liait à toi. Tu refis promptement face à elle alors qu'une poignée de mètres vous séparait. Le juge non loin observant la scène tu n'attendais qu'une chose, qu'une seule et unique sonorité qui ne tarda à venir, un fameux « combattez. » qui vint conclure l'ensemble de son discours pompeux sur les enjeux de ce duel. C'est ainsi que tu ne perdis le moindre instant pour t'élancer vers elle, épée en main alors que tu cherchais à atteindre sa hauteur. Tu brandis ton arme blanche en sa direction pour la rabattre sur elle sans guère plus de délicatesse, de patience sachant que dans tous les cas de par le fait qu'elle ne semblait posséder la moindre arme sur elle tu allais avoir à faire à une totale adepte de la magie. On aurait pu croire que lever la main sur une personne qui respirait autant la dévotion et la candeur en était criminel mais tel était l'enjeux des choses en un duel judiciaire car il était question de vie ou de mort, non pas les vôtres mais celle d'un homme supposé hérétique.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Sep - 9:03

Olieron Adrilith

Et la Justice frappera

Ainsi donc il savait qui il avait en face de lui. Tu gardes ton sourire sans rien ajouter, contente de voir que ton statut n'allait pas l'effrayer. Tant mieux. Il reste poli en te gratifiant d'un mademoiselle et tu lui fait un signe de tête en guise de remerciement. Les juges commencent alors à parler des règles du duel et tu soupires discrètement avant d'avancer vers l'un d'eux pour lui donner ta veste. Tu n'as pas d'arme contrairement à ton adversaire et tu l'observes alors se préparer d'un œil curieux. Et alors que le fameux « combattez » flotte encore dans les airs, il s'élance vers toi pour te frapper.

Tu as juste le temps d'esquiver au dernier moment, ne voulant pas te faire toucher inutilement. Même si tu ne crains pas les armes physique, tu préfères ne pas prendre de risques au cas où sa lame contiendrait du poison. Ça serait bête de se faire avoir si facilement. Cependant la distance qu'il y a n'est pas un problème car même en étant si proche, cela ne t'empêche pas de contre-attaquer. Stella, tu peux sentir l'exaltation du combat qui monte dans tes veines et pourtant, tu n'es pas là pour t'amuser avec ton adversaire. Non, tu es sérieuse quand la situation l'exige et cet instant l'impose. C'est un hérétique dont on il était question et l'idée même de le laisser s'en tirer n'était pas à prendre à la légère.

Tu ne devais pas perdre.

Ta main se lève alors qu'il est encore proche mais il est rapide et la repousse d'un geste. Un sourire se dessine sur tes lèvres alors que tu recules, que tu remets de la distance d'un petit bond en arrière. Tu restes calme, tu ne tentes rien encore. Tu joues sur la défensive, te préparant à esquiver le prochain coup.  
(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Seraph
Âge : 417 ans
Avis sur la nation :
Sans doute le Seraph le plus critique de l'Ordre des Astres actuellement, il n'approuve plus spécialement les méthodes de l'organisation religieuse même s'il conserve le désir de mener le peuple vers de meilleurs jours.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Sep - 18:50


ordalie
ft. Stella
deneb

Politesse absente tout comme ces fameuses paroles, ces fameux préceptes d'un ancien temps comme quoi il ne fallait lever la main sur une femme. Elle avait fini par esquiver ta première tentative chose qui ne t'étonnait point à vrai dire, une archmagister ne pouvait si bêtement se faire toucher, elle devait avoir de nombreux atouts. Tu te questionnais sur sa race sachant que l'Ordre ne pratiquant que très peu de discrimination, sachant que toi tu en faisais peu dès lors alors que l'Etat de Mearian était en partie à ton image, toi l'un des principale constituant de celui-ci, Seraph qui avait façonné bien des fonctions de toute pièce afin d'accentuer votre emprise. Tu repoussas toi aussi un des gestes de la jeune femme alors qu'elle avait tenté de placer l'une de ses mains au niveau de ton visage pour une raison inconnue. Tu avais toujours su cependant que en un affrontement il fallait mieux éviter bien des contacts inutiles si cela était possible même si tes tactiques se basaient bien souvent sur une bête application du Talion, une application que personne ne pouvait supposer avant d'avoir levé la main sur ta personne et d'avoir réussi à tes blesser. Il était toujours quelque peu comique de voir une salamandre être pétrifiée de peur, d'incompréhension lorsqu'une blessure équivalente venait prendre place alors que l'assaut de base était lié à l'élément du feu.

C'est ainsi que tu brandis une nouvelle fois ton arme, claymore se trouvant partiellement en ton dos de par l'élan que tu prenais, armant ta frappe. Tu ne tardas à exercer le geste opposé sans ne rien annoncer, peu loquace dans ce genre d'événements tu n'espérais qu'une chose, la toucher même si tu ne te faisais réellement d'illusion. Elle devait avoir un atout, une magie utile pour le combat qui lui permettait d'outre passer le fait de disposer d'une arme. Tu devais faire face à une sirène, une salamandre voir une dryade mais tu doutais du fait de te retrouver face à une ange, ailes absentes comme le fait que tu ne percevais rien de ses pensées, comme le fait que tu ne ressentais pas cette capacité à lui insuffler une subtile idée ou tu ne savais, don de seraph que tu n'utilisais que très peu mais qui te permettait d'identifier la race de ton opposant parfois. Allait elle esquiver ton attaque tandis que ton arme en son mouvement allait chercher l'un des flancs de la jeune femme. Elle devait avoir de nombreux atouts et tu allais bientôt pouvoir les apprécier pour le meilleur et surtout voir uniquement le pire.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Sep - 18:20

Olieron Adrilith

Et la Justice frappera

Le silence est maître dans la bataille qui commence. Tu ne sais pas qui tu as en face de toi alors qu'il a l'air au courant de ton identité et de plus, il ne semble pas utiliser de magie pour l'instant, se contentant de son épée. Tu fronces les sourcils en le voyant de nouveau attaquer et tu esquives encore en reculant. Ce n'est que le début, toutes les cartes ne sont pas dévoilées. Tu ne fais que te défendre pour garder ta magie encore mystérieuse, laissant le doute s'installer dans l'esprit de ton adversaire. Tu n'as pas d'arme, il a du le remarquer et pourtant tu ne crains pas le combat au corps à corps. Il reste méfiant vu qu'il a repoussé ta main et paraît expérimenté. Ce n'est pas le premier duel qu'il fait. Tu te demandes alors combien il a dû en gagner.

Mais tu restes silencieuse. Tu dois rester concentrer sinon cela allait te coûter cher. Même si son épée ne te fait pas si peur que ça. Cependant, tant que tu ne sais pas ce qu'est sa magie, tu préfères ne pas te faire toucher par sa lame. La prudence n'est jamais de trop. Surtout avec les inconnus que tu combats. Tu l'observes, tu essais de deviner ce qu'il pouvait bien cacher mais malheureusement tu ne peux pas le savoir. Est-il un combattant uniquement physique ? Pourquoi reste t-il seulement sur son épée au lieu de faire autre chose ? Surtout que partit comme c'est, tu pourrais passer la journée à esquiver ses attaques tout comme lui pourrait continuer jusqu'à fatalement t'atteindre. Ton expression ne montre aucunement tes doutes et tu hésites une seconde avant de contre-attaquer. Montrer une partie de ta magie n'affichera pas toute cette dernière non plus. Du moins, tes capacités.

Tu lèves la main Stella et comme précédemment, vers son visage. Et, sortit de nulle part, une bulle d'eau entoure alors sa tête sans laisser de quoi respirer. Comme s'il avait un aquarium sur les épaules. S'il n'avait pas de magie il aurait du mal à s'en sortir. En revanche s'il cachait autre chose, tu devrais avoir des complications.  
(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Seraph
Âge : 417 ans
Avis sur la nation :
Sans doute le Seraph le plus critique de l'Ordre des Astres actuellement, il n'approuve plus spécialement les méthodes de l'organisation religieuse même s'il conserve le désir de mener le peuple vers de meilleurs jours.

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Sep - 23:01


ordalie
ft. Stella
deneb

La lame fouettant le vent alors qu'elle venait une nouvelle fois d’esquiver ton assaut, tu allais la toucher à un moment, elle ne pouvait reculer indéfiniment et surtout elle allait devoir regarder derrière elle à un moment pour ne point heurter un quelconque objet, pour ne point trébucher ou tu ne savais quoi. Bien souvent des combats se réglaient sur de simple détails, sur des imprévus des plus basiques même si elle devait être des plus attentives en ce genre de situations, elle devait avoir une certaine expérience malgré son jeune âge supposé. Tu te demandais juste lequel de vous allait craquer en premier, lequel de vous allait utiliser sa magie en premier pour tenté de prendre un avantage ou tu ne savais quoi tandis que tu allais sûrement conserver un certain effet de surprise lié à la tienne, à son exotisme et sa dépendance des méfaits des autres. Le combat allait cependant être long, jusqu'à ce que l'un de vous soit victime d'un petit contre temps, soit victime d'un caprice du destin. Tu avais cependant abaissé ton attention lorsque tu la vis pour la seconde fois rapprocher l'une de ses mains de ton visage, ne la chassant point, ne réagissant guère plus alors que tu avais consenti le sacrifice d'une très bonne défense pour la voir plus proche.

C'est ainsi qu'une bulle avait fini par naître, une bulle d'eau qui encadrait ton visage chose qui t'étonnait, le simple fait de découvrir la magie de l'autre même en situation de combat. Tu faisais donc sûrement face à une mage d'eau, sachant qu'une source d'eau se trouvait juste à côté, tout ceci allait être compliqué, éprouvant à un rire niveau. Tu te mis à retenir ta respiration dès lors tout en brandissant une nouvelle fois ton arme en sa direction maintenant qu'elle se trouvait proche, tu savais que ton absence de respiration, ton incapacité à obtenir un semblant d’oxygène allait directe s'appliquer sur elle ou du moins lui imposer un désagrément équivalent et tout aussi mortel, le talion aussi banal soit il. Tu consommais à une rare vitesse tes réserves d'oxygène de par le simple geste en direction de l'archmagister, de par cet ample mouvement d'épée en sa direction alors qu'elle était toujours proche de toi de par cette main qui fut baladeuse, donneuse de vie à sa magie. Tu asphyxiais, tu commençais à en arriver au moment délicat où cette ressource vitale devenait rare et provoquait une douleur qui s'en suivait de la panique, la noyade il n'y avait pire même si tu comptais ardemment sur ta compétence à offrir un juste retour des choses tout comme ton coup qui était en pleine lancée.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Sep - 21:19

Olieron Adrilith

Et la Justice frappera

Tu fronces les sourcils, il n'a pas l'air de paniquer comme l'aurait fait la plupart des personnes. Non, il retient sa respiration et tu le sens alors. Ce manque d'air. Comme une brûlure dans la gorge, une sécheresse latente et pourtant douloureuse. Rapide, elle grimpe et te fais mal. Tu restes déboussolée l'espace de quelques instants, le temps de comprendre que c'était de la faute de ton adversaire. Que c'était lui qui te faisait sentir ça. Il te rendait ce que tu lui faisais. Il brandit son épée, prêt à te frapper alors que ta tête te donne des vertiges sous le manque d'air. Ainsi c'était sa magie ? Le contre coup ? Ou bien un retour de pièce ? Tu grimaces, tu poses ta main sur ta gorge en toussant, surprise inhabituelle. Tu n'as jamais étouffée Stella, le fait d'être sirène te permettant de respirer même dans l'eau sans avoir besoin de ton pouvoir et là.

La lame s'abaisse et tu sautes maladroitement sur le côté pour esquiver. Non, il n'allait pas te toucher. Et d'un revers de la main, n'en pouvant plus de cette sensation qui te tuait, la bulle disparaît alors de son visage pour laisser l'air reprendre ses droits dans tes poumons. Tu le fixes, inspirant profondément pour apprécier ta respiration qui a l'air de se faire nouvelle, le regard curieux et suspicieux. Tu ne pouvais pas l'attaquer au risque de représailles. Mais tu ne pouvais pas non plus te faire toucher. Tu pourrais te régénérer à la limite et l'avoir à l'usure. Mais l'étouffer n'était pas une option. Non, il fallait oublier cette idée. Bon sang. Ça s'annonçait compliquée. Tu vas devoir trouver autre chose.

Après tout, tu peux toujours te soigner avec le lac à côté. Donc si tu es blessée physiquement à cause de sa magie, il y a donc moyen de remédier à ça. Mais quelle est le degrés de douleur au juste ? Comment est-ce que cela fonctionne ? Tu te redresses, tu le fixes avec une concentration nouvelle. Tu vas devoir trouver quelque chose si tu veux gagner Stella. Au risque de souffrir en retour. Mais hors de question de le laisser s'en sortir si facilement.
(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Seraph
Âge : 417 ans
Avis sur la nation :
Sans doute le Seraph le plus critique de l'Ordre des Astres actuellement, il n'approuve plus spécialement les méthodes de l'organisation religieuse même s'il conserve le désir de mener le peuple vers de meilleurs jours.

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Sep - 0:14


ordalie
ft. Stella
deneb

Tu la voyais s'étouffer, tu savais que naturellement ta magie faisait effet même si elle finit par esquiver ton coup. Assaut évité de sa part même si elle se montra bien moins agile qu'il y a juste quelques instants. Elle était en difficulté tout comme toi tu commençais cruellement à manquer d'oxygène, tout comme tu commençais à horriblement suffoquer au fil des secondes des secondes, une grimace se dressant le long de ton visage en plus de quelques bulles d'air qui s'aventuraient en la sphère d'eau liée à ta tête, celle-ci refusant de partir qu'importe ce que tu faisais. C'est ainsi que la structure aqueuse ne tarda à disparaître, venant s'échouer au sol, trempant celui-ci tout comme une partie de tes vêtements, tes épaules, ta chevelure de laquelle quelques perles translucides ruisselaient le long de ton derme parfois. Tu inspiras dès lors bruyamment afin de renflouer ton organisme en cette chose qui était vitale à la survie de tout être vivant. Effectivement s'il y avait bien une chose que tu détestais c'était la sensation de la noyade tout comme l'immolation, des morts pénibles si on écartait aussi la torture désagréable mais que tu ne pratiquais point. On pouvait dire que soudainement tu avais plus que tout envie d'abréger ce combat.

Tu ne savais cependant toujours pas tout ce qu'elle pouvait réellement faire avec sa magie tandis qu'elle paressait aussi dérangée que toi de par la précédente absence d'air ou plutôt relativement étonnée d'avoir pu éprouver la même sensation, la même approche de la perte de connaissance de par un manque d'air, le même chemin vers la suffocation que ta personne. Tu pouvais tenté de la brûler de par ta magie mais tu ne savais si tout ceci allait enfaîte tout bonnement avoir un effet sur elle, archmagister et si jeune elle ne devait pas avoir grand chose à se reprocher vis à vis de l'Ordre. Peut être avait elle tué un innocent une fois quoi que tu en doutais, tu avais le choix de tenter une attaque hasardeuse avec le brasier que tu pouvais invoquer en espérant dénicher en elle une once d'injustice comme tu pouvais attendre qu'elle tente un nouvel assaut différent de son côté. Tu ne souhaitais en remettre ta victoire au hasard et dès lors tu repris ton élan vers elle, abandonnant la simple idée d'invoquer les flammes, tu laissas tes bras danser fendant l'air en un geste qui s'était voulu plus ample qu'au par avant. Tu devais l'avoir touché, tu le supposais.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 1:36

Olieron Adrilith

Et la Justice frappera

Tu ne t'étais pas attendue à ça Stella. Et tu le regardes alors en te demandant bien qui peut être cet homme. Et surtout comment il a réussit à te faire ressentir une sensation d'étouffement alors que l'eau ne te fait rien. Est-ce mental ou physique ? Tu te redresses en laissant ta main en ne bougeant même pas quand il se montre de nouveau agressif. Il compte te toucher mais tu es sûre qu'il n'a pas de poison sur son arme. Une impression qui te souffle qu'il n'en avait tout simplement pas besoin. Si tu n'avais pas eu ton passif, ton corps aurait pu finir tranché en deux. Mais la lame a simplement traversée de part en part une flaque d'eau mobile. Et tu ne sentis aucun poison faire effet lors du contact. Cela avait été risqué mais le fait d'avoir raison sur au moins ce point te rassure. Tu ne crains donc pas ses attaques tout comme il ne craint pas les tiennes.

Le duel allait être long, cela allait se jouer à l'usure. Seulement tu n'avais pas envie d'utiliser toute ta magie sur ça. Non, il devait bien y avoir un moyen pour que tu puisses le battre. Sans bouger, tes yeux descendent alors sur son épée. Et une question se pose alors. Est-ce que son étrange pouvoir allait fonctionner avec son arme ? Drôle d'interrogation mais elle valait peut-être le coup d'être prise en compte. Et dans le pire des cas, tu peux te régénérer avec l'eau proche. Sur cette pensée, tu reposes ton attention sur l'homme avant subitement de changer de forme. Ta peau disparaît pour laisser place à l'eau elle-même et tu lèves les mains vers lui avant qu'il ne soit de nouveau entouré de ce liquide vital à tout être. Ou presque. Perdant ta forme humaine, tu deviens la bulle et tu l'immobilises à l'intérieur tout en lui laissant une poche d'air sous le nez pour qu'il respire.

Ça serait bête d'étouffer ainsi. Et sans qu'il ne puisse bouger, tu lui attrapes son épée d'entre ses doigts pour la faire bouger habilement dans ton espace. Tu hésites, tu la fais jouer un peu dans l'eau en redoutant la forme de douleur que tu risques de subir si jamais elle apparaissait. Mais au moins cela répondrait à ta question. Mental ou physique. L'arme s'arrête et finalement, elle pointe le ventre de l'homme avec volonté. Sans perdre une seconde de plus, elle transperce sa chair en y laissant du sang nager dans ton eau alors que la sensation d'avoir été tranchée par de la foudre se fait sentir. Le choc est tellement violent que la bulle disparaît presque sur le coup alors que tu reprends ta forme initiale en reculant, la main sur le ventre. Tu as mal, tu serres les dents alors que ton corps tremble encore. Oui, c'est comme si on avait jeté un éclair sur toi et qu'il t'avait traversé de part en part.

Tu titubes avant de constater que toi tu n'as aucune blessure, juste la douleur lancinante qui se trouve au même endroit où tu l'as frappé. Bordel. Tu le fixes, l'air anxieuse. S'il mourrait, est-ce que toi tu allais mourir aussi ? Ça te traverse comme pensée et tu lèves alors la main vers le lac qui n'est qu'à quelques pas. Hors de question que tu te laisses faire. La surface se trouble et quelques bulles se soulèvent dans les airs avant finalement de se diriger vers toi. Elles se fondent dans tes vêtements et ton épiderme avant d'être de plus en plus nombreuses à venir s'écraser sur toi.

Non, tu n'allais pas laisser faire ça si facilement.
(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Seraph
Âge : 417 ans
Avis sur la nation :
Sans doute le Seraph le plus critique de l'Ordre des Astres actuellement, il n'approuve plus spécialement les méthodes de l'organisation religieuse même s'il conserve le désir de mener le peuple vers de meilleurs jours.

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 2:57


ordalie
ft. Stella
deneb

Relevant la tête il n'y avait rien, pas de sang, juste quelques gouttes d'eau au sol. La lame de ton âme venait de la traverser de part en part mais sans effet, après la bulle tu t'étais retrouvé face à une autre compétence de la jeune femme. Une mage d'eau elle en avait vraiment tous les points quoi que plus poussée que la moyenne au point de devenir elle même un liquide. Tu l'avais bien touché, tu en étais sûr plus qu'autre chose mais une nouvelle fois tu constatais encore une fois qu'il ne s'était rien passé. Troublant, comme à l'accoutumé même si tu n'avais tardé à te ressaisir c'est ainsi que tu t'étais retrouvé comme une prison aqueuse ou tu ne savais quoi même si elle semblait avoir appris de son erreur te laissant de quoi respirer. Tu ne pouvais te mouvoir cette fois-ci mais tu avais le sensation que l'on jouait avec tes mains, que l'on déliait tes doigts pour en extirper ton arme blanche alors que tu ne pouvais te mouvoir. Tu étais dépossédé de toute défense physique, situation infâme qu'est celle d'être totalement démuni. Tu vis la lame se pointer vers ton ventre pour ensuite s'enfoncer en celui-ci alors que tu grimaças de douleur, réponses orales face à la douleur totalement étouffée par l'eau.

Elle reprit promptement sa forme humaine, le talion ayant fait son œuvre pour te donner un moment de répit comme toujours. Vous étiez toujours relativement proche même si tu finis à genoux, à même le sol sachant que l'hémorragie allait se faire abondante lorsque tu allais retirer l'épée de ton enveloppe charnelle. Tu pris ton courage à deux mains ayant déjà expérimenté de ce genre de choses, la douleur qui allait s'en suivre mais tu le fis. Empoignant la garde tu l'extirpas d'une traite laissant des grognements, des complaintes de douleur se faire ouïr alors que tu voyais du coin de l’œil la sirène subir un sort équivalent, à la façon de ta magie. Elle se tenait machinalement le ventre là où au par avant elle aspirait l'eau ou faisait une chose semblable pour des raisons inconnues. C'est ainsi que tu retiras définitivement, du moins pour l'instant l'acier de ton organisme et des quelques forces que tu avais, profitant de l'état aussi déplorable de ton ennemi. Tu l'agrippas, la plaquant au sol en quelque sorte alors que tu te retrouvais au dessus d'elle, une main sur son cou occupée à drainer de par un simple contact physique son énergie. Le sang commençant instantanément sa cristallisation en ta grave blessure, la peau se refermant tout comme les organes qui se restauraient. Tu venais de te soigner sur ce simple principe du péché alors que la douleur s'estompait définitivement pour ne laisser qu'une douce chaleur au niveau de ton ventre.

Tu tentas dès lors de faire voguer ton épée le long de son cou, de sa pomme d'adam pour lui trancher la gorge sans guère plus de cérémonie en espérant n'être de nouveau confronté à une forme aqueuse ou tu ne savais quoi. Tu espérais sincèrement mettre rapidement fin à cette affrontement autant de par la douleur que tu avais déjà éprouvé que celle que tu lui avais retourné, blessures équivalentes. Tu n'avais pas pour envie de faire souffrir, juste d'être prompt dans le dénouement même si elle avait été un seraph corrompu.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Sirène
Âge : Vingt cinq ans
Avis sur la nation : L'Ordre fera régner la paix. Je ne comprends pas pourquoi personne ne le pense aussi. Il suffit pourtant d'y croire.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 10:21

Olieron Adrilith

Et la Justice frappera

Tu as juste le temps de te remettre de la blessure qu'il retire l'épée de son ventre. La douleur te fait grincer des dents et tu le foudroie du regard pour son stupide pouvoir. Et pourtant il semble moins secoué que toi et il te plaque alors au sol, la main sur ton cou. Tu sentais qu'il drainait ton énergie et tu te débattais alors, en vain. Mais ton ventre te faisait moins mal déjà, il se régénérait donc en pompant ta magie. Saleté. Tu remuais sans arriver à te défaire de son emprise et son épée ensanglantée vint alors au niveau de ton cou. Comme si cela allait fonctionner. Si toi tu sembles avoir appris de tes erreurs, lui ne semble toujours pas percuter que cela n'allait pas faire grand chose. Car tu n'avais à aucun moment arrêter de te régénérer.

La lame traversa ta peau comme précédemment et tu arques un sourcil en le regardant, presque amusée. Presque. Car il avait tout de même tenter de te trancher la gorge. Cela montrait son impatience à finir le combat. Mais tu étais déterminée à ne pas le laisser si facilement gagner. Cependant au vu de vos capacités respectives, le duel était loin d'être fini. Et vu qu'il venait simplement de guérir en absorbant ton énergie et toi en absorbant l'eau vous étiez sur un pied d'égalité à ce moment là. Pourtant, tout comme lui, tu avais envie d'en finir. Maintenant. Même si cela doit te coûter un match nul, tu ne veux pas qu'il puisse prendre un quelconque avantage. Qui n'est pas non plus présent en soit.

Prendre des risques en combat ne te ressemble pas Stella, mais le fait que tu puisses ressentir ce que tu lui fais subir t'aideras à savoir s'il va tenir le coup ou pas. S'il n'a pas un dernier atout dans sa manche qu'il cache depuis le début. De toute façon tu n'as plus rien à perdre. Alors, dans un dernier effort, ton corps redevient liquide et l'entoure de nouveau dans une cage d'eau sans qu'il puisse bouger. Tu n'allais pas utiliser de nouveau son arme contre lui, non tu allais simplement le noyer quitte à subir la même chose. Vous n'aviez plus le choix, tu étais la seule qui pouvait réellement mettre fin à ce combat sans pertes et dommages. Car avant la noyade il y a l'inconscience. Et l'inconscience permettrait de finir ce duel.

Tu te doutais que tu allais aussi tomber en même temps que lui mais tu ne faisais rien d'autre que de subir encore cette douleur qui te parcourait de part en part alors que tu tenais, que tu le fixais en train de se noyer, qui t'infligeait cette souffrance d'une autre façon. Mais tu ne bronchais pas Stella, ton eau se trouble certes mais tu tiens encore un peu. Tu utilises cette fierté et cette volonté pour ne pas céder alors que tu as l'impression d'être une nouvelle fois frappée par la foudre. Le temps passe lentement, tu te sens de plus en plus faible et finalement c'est plus fort que toi. La dernière chose que tu as pu voir avant de tomber ce sont ses yeux qui se ferment en même temps que les tiens. Et c'est le noir total.
(made by voodoo doll)

_________________

Deneb

XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Ordre des Astres

Race : Seraph
Âge : 417 ans
Avis sur la nation :
Sans doute le Seraph le plus critique de l'Ordre des Astres actuellement, il n'approuve plus spécialement les méthodes de l'organisation religieuse même s'il conserve le désir de mener le peuple vers de meilleurs jours.

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 14:21


ordalie
ft. Stella
deneb

La lame tranchant sa gorge, quoi que cela en était différent de par son statut de mage, de par sa magie tout simplement. Cela allait être long, très long à partir du moment où tu pouvais te soigner sur elle, la ponctionner pour chaque blessure qu'elle avait dû t'infliger en ce duel. Elle te paressait revigorée aussi de son côté chose qui t'étonna au plus haut point l'espace d'un moment. C'était donc pour cela qu'elle avait fini par absorber de l'eau de cette fameuse source non loin de vous. Cela allait durer une éternité à défaut d'en venir aux mains de façon encore plus prononcée. Tu aurais voulu utiliser la dernière carte en ta manche, ces fameuses flammes salvatrices afin de te débarrasser d'elle mais tu doutais du fait de pouvoir lui infliger un quelconque dégâts, non pas qu'elle était de feu mais qu'elle avait sûrement rien à se reprocher vis à vis de l'Ordre des Astres. Il ne restait qu'une seule et unique possibilité, que l'un de vous finisse sans mana, ressource impossible à  se restituer hormis de par le temps tout bonnement. Finalement tout était une question de temps, une question de temps sur laquelle elle ne partageait pas la même vision que toi. Elle semblait vouloir écourter le plus possible votre affrontement, au moins cela était en quelque sorte à votre avantage afin d'éviter les pertes de temps.

C'est ainsi qu'une nouvelle bulle d'eau ne tarda à t'entourer, entièrement cette fois-ci avec cette impossibilité de respirer pour ton plus grand malheur et celui de la jeune femme. Au fond tu savais qu'il était inutile de vouloir gigoter ou tu ne savais quoi afin de t'en sortir. Tu pouvais même lâcher ton arme en parallèle te contentant de gérer le peu de souffle que tu avais eu le temps de prendre même si tu savais qu'elle aussi était entrain de souffrir en parallèle de sa propre magie, de la simple répercussion de la loi du talion sur son enveloppe charnelle. Tu commenças dès lors à suffoquer de façon bien plus prononcée au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient, sensation toujours aussi désagréable même si elle ne bronchait pas réellement en retour. Tu finis par laisser des bulles d'air se former alors que la suffocation approcher, comme un réflexe de vouloir respirer sans que rien ne vienne. Tu ne tardas dès lors à perdre connaissance de par le naturel manque d'oxygène alors qu'elle avait fini sans doute par se trouver en une situations semblable à défaut d'avoir une bien meilleure constitution que toi chose dont tu doutais quand même. Tu n'avais pu connaître l'issu du combat mais ceci tu n'allais tardé à l'apprendre...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
 :: MEARIAN :: La Capitale - Theopolis, cité des dieux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Et la Justice frappera || Olieron [TERMINÉ]
Sauter vers: